Publicité
3 juillet 2019 - 10:28

Texte commandité

Que peut-on opérer sous endoscopie?

 

 

L’endoscopie est une procédure médicale qui peut autant être utilisée au moment du diagnostic qu’au moment d’une chirurgie. La technique vise à avoir un point de vue sur l’intérieur d’un membre du corps auquel nous n’avons pas accès visuellement sans cette technologie afin de l’analyser ou de le traiter avec plus de précision.  La procédure consiste à insérer un instrument appelé endoscope qui est un tube muni d’une lumière servant à capter des images transmissibles sur écran. C’est une technique largement utilisée dans plusieurs domaines divers et qui constitue une avenue intéressante puisque la précision que l’endoscope amène permet de plus grandes chances de réussite et un rétablissement plus rapide. C’est également une technique efficace qui permet souvent d’éviter que le traitement chirurgical ne se fasse par voie ouverte et ainsi passer moins de temps à l’hôpital.

 

Les articulations

Lorsqu’on utilise l’endoscopie chirurgicale sur les articulations, on parle alors d’arthroscopie. À l’origine, c’était seulement possible de faire des interventions sur le genou. Par contre, avec le développement de cette technologie, il est maintenant possible de l’utiliser sur des parties du corps plus petites comme le coude ou le poignet et même d’intervenir sur le tunnel carpien en quelques minutes. Évidemment, les articulations ne comprennent pas de cavité dans lesquelles il est possible d’insérer l’endoscope. Les spécialistes procèdent donc à une ouverture minime faite sous anesthésie locale et y insèrent l’appareil. Cette technique peut servir à retirer un corps étranger, réparer un cartilage ou un ménisque, recréer un ligament, etc.

 

Oto-rhino-laryngologie et système digestif

En oto-rhino-laryngologie, l’endoscopie chirurgicale peut être pratiquée sur les fosses nasales, les sinus et le larynx. Évidemment, ces zones présentent des cavités, il est donc plus facile pour les spécialistes d’y insérer l’appareil. L’endoscopie régulière servant à poser un diagnostic est également très courante dans ses régions pour trouver des anomalies et des déséquilibres. Dans la même optique, la manipulation peut se faire au niveau du tube digestif en intervenant sur l’œsophage, l’estomac, les voies biliaires, le duodénum et le côlon.

 

Urologie

En urologie, c’est au niveau de la prostate, de la vessie, de l’urètre et des bassinets que l’endoscopie (chirurgicale ou diagnostic) peut être pratiquée. Une chirurgie endoscopique de l’urètre s’appelle urétrotomie et est pratiquée sous anesthésie générale. C’est souvent dans des cas de sténose (rétrécissement d’un canal) que l’endoscopie vient intervenir. L’idée étant d’introduire l’endoscope pour localiser avec précision la sténose, faire une légère incision puis insérer une sonde vésicale jusqu’à cicatrisation. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.