Publicité
21 juillet 2019 - 11:30

Ouverture officielle de la Distillerie du quai le 18 juillet dernier

Une nouvelle distillerie à Bécancour!

Par Salle des nouvelles

L’équipe de la Distillerie du Quai, nouvel attrait touristique bécancourois, célébrait le 18 juillet l’ouverture officielle du commerce, situé sur la route 132, à proximité du Quai de Sainte-Angèle. 

La Distillerie du Quai permettra aux amateurs de boissons fortes de vivre une expérience unique en ses locaux! Effectivement, visites guidées, dégustations, spectacles et démonstrations seront au rendez-vous, le tout, présenté dans un décor abordant une thématique musicale.

Ouverte pour la saison estivale tous les jours de la semaine, la distillerie offrira des visites guidées interactives pour le public et les curieux chaque heure de la journée. Ces visites vous permettront de découvrir les dessous de la production et d’entrer dans l’ancien coffre-fort de la Caisse Desjardins dans lequel une exposition sur le 150e anniversaire de Sainte-Angèle vous sera présentée.

Dans la boutique, un coin spécialement aménagé vous fera profiter de prestations acoustiques présentées par différents artistes au cours de l’été. Ces quelques spectacles intimes vous combleront assurément de bonheur et vous feront découvrir de nouveaux talents! 

Possédant un alambic électrique conçu en Pologne, la distillerie présente un gin comme premier produit de fabrication. Le Supersonic London dry gin est vendu sur place et une version en canette de gin-tonic sera aussi sur les tablettes de la distillerie. D’ailleurs, le tonic est aussi produit à Sainte-Angèle par des collaborateurs et partenaires en or de la microbrasserie Ô Quai des Brasseurs. Vodka et whisky sont aussi des boissons sur lesquelles les propriétaires miseront pour le futur.   

Pour connaître tous les détails concernant les heures d’ouverture, la programmation musicale, produits et nouveautés, vous pouvez vous référer au Facebook de la Distillerie du Quai ou son compte Instagram.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.