Publicité
9 mai 2019 - 16:21 | Mis à jour : 16:32

Inondations printanières : Marcel et Jonathan Lapointe prêtent main-forte à leurs collègues de Gatineau

Par Salle des nouvelles

Afin de soutenir les opérations de la Croix-Rouge à Gatineau, Marcel Lapointe et son fils Jonathan, tous deux bénévole Croix-Rouge de Shawinigan, ont été appelé en renfort pour prêter main-forte à leur collègue en Outaouais.

Jonathan et son père Marcel ont participé à la gestion du centre d’accueil et d’information à Gatineau. En plus d’offrir un soutien moral aux personnes sinistrées, ils se sont occupés de gérer les ressources bénévoles sur place. «  Sur le terrain, j’ai rencontré des gens vulnérables qui malheureusement vivent la situation pour une deuxième fois. Malgré tout, ils gardent le moral », raconte Jonathan Lapointe, bénévole Croix-Rouge.

« Marcel et Jonathan ont pu être mobilisés rapidement à Gatineau parce qu’ils font partie des bénévoles dûment formés qui interviennent régulièrement auprès des sinistrés en Mauricie. Les bénévoles de la Croix-Rouge ont une solide expérience en matière d’aide aux personnes sinistrées, ce qui leur permet de soutenir leurs collègues partout au Québec en cas de besoin », a indiqué Pascal Mathieu, vice-président de la Croix-Rouge canadienne, Québec.

La situation en bref

La Croix-Rouge canadienne appuie les municipalités qui lui en ont fait la demande afin de répondre aux besoins immédiats des sinistrés. Des équipes de la Croix-Rouge sont à pied d’œuvre pour offrir du soutien aux sinistrés, que ce soit pour leur fournir des renseignements, pour les diriger vers des services appropriés, pour leur apporter du soutien moral et les aider à répondre à leurs besoins essentiels.

Les gens qui souhaitent appuyer l’intervention de la Croix-Rouge peuvent faire un don au Fonds de secours pour les inondations au Québec par l’un des moyens suivants :

• en ligne au www.croixrouge.ca   

• en composant le 1 800 418-1111

L’aide offerte dépend des besoins qui sont recensés dans les régions sinistrées alors que la Croix-Rouge collabore avec les autorités locales. L’aide est complémentaire à celle déjà offerte par les autorités en sécurité civile.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.