Publicité
25 avril 2019 - 09:27 | Mis à jour : 11:54

Nicolet : la 4e édition de la Grande corvée est reportée

La Ville de Nicolet annonce le report de la 4e édition de la Grande corvée qui se tiendra le dimanche 5 mai, mais qui devait initialement avoir lieu ce dimanche. Les heures restent les mêmes de 8 h 30 à 11 h 30. Les autorités municipales ont pris cette décision en lien avec les inondations.

« Nous  avons beaucoup de bénévoles qui donnent un précieux coup de main aux inondations qui souhaitaient prendre part à la corvée et il faut ajouter également que nos ressources municipales sont actuellement mobilisées pour les mesures d’urgence » a précisé la conseillère municipale responsable du comité consultatif citoyen, Carolyne Aubin.

Les Nicolétains sont donc attendus à l’hôtel de ville de Nicolet en famille et entre amis pour former des équipes et profiter du plein air tout en contribuant au ménage du printemps de notre belle communauté. Les organisateurs remettront alors des sacs afin d’amasser les déchets et indiqueront les lieux ciblés pour la grande Corvée.

Cette année, les entreprises et les institutions (organismes, écoles, garderies, etc.) sont invitées à réaliser une action environnementale (ex: boîte à lunch zéro déchet, ramasser les déchets situés près de votre lieu de travail, plantation d’arbres, etc.) et à faire parvenir une photo représentative de votre mobilisation et de vos actions au courriel suivant: [email protected], en indiquant le nom de l’entreprise, les personnes impliquées et l’action posée. Votre action seront par la suite mis de l’avant à travers les réseaux sociaux en collaboration avec la Ville de Nicolet.

Pour information, contactez Marie-Ève Dupont Plamondon par téléphone au 819-269-1543 ou par courriel [email protected].

L’événement est organisé conjointement par le Comité consultatif citoyen et le Comité consultatif environnement de la Ville de Nicolet.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.