Publicité
29 mars 2019 - 08:20 | Mis à jour : 12:38

Agrandissement des locaux

SPA Mauricie : le bien-être animal passe au niveau supérieur

Par Salle des nouvelles

 

C’est avec une immense fierté que le conseil d’administration, la direction générale et les employés de la SPA Mauricie ont dévoilé hier les toutes nouvelles infrastructures de l’organisme situé au 5000 boulevard St-Jean. Ayant débuté il y a 10 mois et ayant nécessité des investissements de 4,7 M$, les travaux ont permis l’ajout de 17 000 pieds carrés à l’ancienne bâtisse portant ainsi à 26 000 pieds carrés la superficie totale de la SPA Mauricie à Trois-Rivières.

De cet espace, 8 500 pieds carrés seront dédiés exclusivement au Centre d’adoption pour animaux de compagnie.

« J’ai fait de cet agrandissement ma priorité dès mon arrivée en poste. Depuis ce temps, trois ans se sont écoulés et nous en sommes là, aujourd’hui, avec un bâtiment innovant. Ce projet d’équipe, réalisé avec succès, correspond en tous points à nos besoins, et ce, sans dépassement de coûts », mentionne M. Marco Champagne, directeur général de la SPA Mauricie.

« Nous avons maintenant la capacité d’accueillir une centaine d’animaux de compagnie en même temps dans le Centre d’adoption. Nous avons aussi la possibilité d’héberger simultanément jusqu’à 400 animaux dans nos deux refuges de Trois-Rivières et de Shawinigan, ce qui totalise 500 animaux de compagnie. Avec ces nouveaux locaux, la SPA Mauricie se positionne comme un leader incontournable au Québec », ajoute-t-il.

Par ailleurs, les travaux ont aussi permis d’ajouter au bâtiment une grande salle de chirurgie à la fine pointe de la technologie, des bureaux administratifs, des salles de rencontres, une salle de formation pour 50 personnes, une boutique complète de produits et accessoires pour animaux ainsi qu’une aire de repos pour les employés.

 

Répondre à la demande

Tissant des liens de plus en plus nombreux avec les villes et les municipalités environnantes, les administrateurs de la SPA Mauricie avaient exprimé le souhait de voir l’organisme passer à un niveau supérieur. C’est maintenant mission accomplie.

« Nous nous assurons, en triplant notre superficie, de mieux répondre à la demande des municipalités avec lesquelles nous avons des ententes de services en plus de faciliter le processus d’adoption des animaux de la SPA Mauricie. Nous adressons nos félicitations à M. Champagne ainsi qu’à l’ensemble du personnel de la SPA Mauricie dans l’atteinte complète des objectifs de ce projet », indique M. Daniel Cournoyer, président du conseil d’administration de la SPA Mauricie.

 

Souci du bien-être animal

Deux éléments ont orienté la réalisation du projet : que le confort des animaux soit amélioré de façon significative et que le stress vécu par ceux-ci, pendant la période de transition, diminue de manière importante. C’est pourquoi le souci apporté à l’insonorisation des 28 nouveaux condos pour chien fait en sorte que les pensionnaires vivront un moment agréable et confortable pendant leur court séjour dans le Centre d’adoption. Cet aspect contribue à diminuer le stress considérablement et facilite le contact avec les futures familles. L’équipe a aussi travaillé à la conception de 57 condos à chats uniques à la SPA Mauricie, qui permet à l’animal d’avoir de l’intimité, lorsque souhaité, ou d’interagir avec de futurs adoptants, si désiré. Également, 3 espaces de cohabitation pour les chats ont été aménagées avec soin afin de permettre aux chats qui vivent bien en communauté de jouer ensemble. Plusieurs salles de contacts sont disponibles afin de répondre à la grande demande de la clientèle; celle de passer un moment avec l’animal avant son adoption officielle.

À noter que le public sera admis dans les nouveaux locaux dès aujourd'hui et qu’il est possible de voir les fiches des animaux de compagnie disponibles pour adoption en se rendant au spamauricie.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.