Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Annonce d’un partenariat entre La Feuille Verte de Drummondville et l’UQTR

durée 09h22
22 mars 2019
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

L’entreprise La Feuille Verte de Drummondville et l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ont annoncé aujourd’hui qu’elles s’associent pour le développement de la recherche sur certains composants du cannabis.

« La légalisation récente du cannabis ouvre de belles opportunités pour des entreprises, comme la nôtre, qui œuvrent dans l’industrie du chanvre et du cannabis sans THC, souligne le président-directeur général de La Feuille Verte, Dany Lefebvre. C’est pourquoi La Feuille Verte s’associe à l’UQTR pour étudier et comprendre le potentiel des phytomolécules du cannabis, spécifiquement les terpènes et les terpénoïdes. »

La Feuille Verte travaillera notamment en collaboration avec la chercheuse Isabel Desgagné- Penix, professeure au Département de chimie, biochimie et physique de l’UQTR et directrice du Laboratoire de recherche sur le métabolisme spécialisé végétal.

« Les différents chemotypes de cannabis peuvent avoir des odeurs et des goûts très différents. Cette variété d’arômes est définie par ce que l’on appelle les terpènes et les terpénoïdes. À l’image des terpènes présents dans le houblon, un proche parent du cannabis, qui constituent les arômes importants de l’industrie brassicole, ceux du cannabis contribuent de manière caractéristique aux qualités gustatives uniques des produits à base de cannabis. Plusieurs de ces terpènes ont été identifiés, mais leur quantité et leur solubilité dans différents produits dérivés comme les huiles, les eaux, les boissons ou les crèmes, ne sont pas connues », explique la professeure Desgagné-Penix, dont l’expertise en biochimie végétale est reconnue jusque sur la scène internationale.

Par souci d’excellence et d’un standard de qualité élevé, et pour percer de nouveaux marchés, La Feuille Verte a justement besoin d’une étude et de tests biochimiques détaillés, permettant d’évaluer et de quantifier la présence et la solubilité de différents terpènes dans ses produits. De plus, cette méthode permettra de faire des combinaisons (huile, eau, crème) pour développer de nouveaux produits avec des arômes désirés pour ses marques CHANV, CROCX et Maison d’Herbes.

« Nous nous réjouissons de ce nouveau partenariat entre notre université et la Feuille Verte, lequel contribuera à l’avancement des connaissances scientifiques sur le cannabis et au développement d’une entreprise de notre région. Les étudiants du baccalauréat en biochimie et biotechnologie de l’UQTR, plus particulièrement ceux inscrits au nouveau profil de formation sur le cannabis et les autres drogues produites par les plantes, bénéficieront aussi des projets réalisés en collaboration avec La Feuille Verte », de commenter Daniel McMahon, recteur de l’UQTR.

À propos du Groupe La Feuille Verte

La Feuille Verte est une entreprise québécoise qui œuvre dans le domaine du chanvre et du cannabis sans THC. Fondée en 2004, elle fédère plusieurs marques de commerce au service du bien-être, de la santé et de la beauté. Elle cultive et transforme les produits du cannabis sans THC et commercialise des produits de grande qualité. Établie à Saint-Cyrille-de-Wendover dans le Centre-du-Québec, La Feuille Verte entend devenir le fleuron québécois au sein de l’industrie globale du cannabis.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

durée Hier 12h00

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...

27 février 2024

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...