Publicité
4 mars 2019 - 13:46 | Mis à jour : 14:09

Activités de plein air

Une randonnée en motoneige pour apaiser la maladie

À l’initiative de Monsieur Mario Massicotte de la Ferme Mario Massicotte de Saint-Maurice, une journée spéciale Leucan aura lieu au Centre Biathlon Mauricie à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, le dimanche 10 mars prochain.

Monsieur Massicotte et ses amis ont décidé de donner au suivant en partageant leur passion pour la motoneige avec des jeunes qui vivent des difficultés. En avant-midi, des enfants membres de Leucan atteints de cancer ou en rémission accompagnés de leurs frères et sœurs participeront à une randonnée avec des motoneigistes du Club de motoneige du comté de Champlain.

En plus d’être une belle journée familiale à laquelle le grand public est invité, ce sera également l’occasion d’amasser des dons pour Leucan. Jusqu’à maintenant, plus de 10 000 $ ont été remis à la cause. Les gens pourront d’ailleurs contribuer en participant au dîner BBQ sur place à partir de 11 h et en remettant une contribution volontaire pour prendre part aux différentes activités prévues en après-midi.

Au programme de l’après-midi

  • Spectacle d’Éric Masson et ses musiciens à 13 h
  • Tire sur la neige Tours d’autoneige
  • Essais de motoneige Quinzhee (hutte de neige)
  • Feu et chocolat chaud

Le comédien Rémi-Pierre Paquin sera présent en tant que porte-parole. La ministre de la Justice, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et députée de Champlain, Sonia LeBel, sera l’invitée d’honneur de la journée.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.