Publicité
25 février 2019 - 13:47 | Mis à jour : 14:12

Programme Accès TI - PME : pour mieux outiller les PME à faire face à l’univers du Web

La Ville de Shawinigan et la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) Centre-de-la-Mauricie invitent les PME de Shawinigan à s’inscrire au programme Accès TI – PME. Le programme Accès TI – PME, offert gratuitement grâce à un partenariat entre les deux organisations, représente une opportunité unique pour les entreprises de Shawinigan qui souhaitent améliorer leur présence sur le Web.

Le programme, lancé en 2015 sous la forme d’un projet pilote, a démontré son efficacité et sa pertinence avec plus de 80 entreprises accompagnées jusqu’à maintenant.

Qu’est-ce que le programme Accès TI-PME?

Concrètement, le programme Accès TI – PME offre un accompagnement gratuit aux PME de Shawinigan afin de :

• les aider ou les outiller à faire face à l’univers du Web;

• les conscientiser en regard des opportunités de développement que le Web leur offre;

• démystifier les technologies et accroître leur autonomie face à leur utilisation.

La conseillère TI de la SADC Centre-de-la-Mauricie, madame Catherine Adam, offre un accompagnement personnalisé tenant compte des contraintes d’horaire des dirigeants d’entreprises et une analyse objective et neutre de leurs besoins. Les services offerts sont les suivants :

• Diagnostic et analyse des besoins de l’entreprise au niveau du Web;

• Sensibilisation sur les avantages et inconvénients;

• Élaboration et soutien à la mise en œuvre d’une stratégie Web (plan d’action);

• Ateliers adaptés sur les technologies en fonction des besoins de l’entreprise;

• Distribution d’un répertoire des entreprises locales offrant des services au niveau des technologies de l’information (site Web, infographie, photographie, marketing Web, etc.).

Tous les types d’entreprises sont éligibles au programme. Pour le moment, on note principalement la participation des commerces de détail comme Art et Culture Bonsaï du secteur Shawinigan-Sud qui témoigne ainsi de son expérience : « Avec le plan d’action, nous avons pu avoir sous la main une marche à suivre et des points précis à développer. Le fait d’avoir des rencontres régulières nous force à mettre en place nos objectifs. Assurément, c’est un service super important pour les PME qui désirent développer le Web et qui, plus souvent qu’autrement, se retrouvent seules en ne sachant pas par quel bout commencer. » confirme monsieur Louis- Gérard Dallaire.

Les entreprises de services, comme le Centre Neofit, peuvent aussi grandement bénéficier du programme, tel qu’en témoigne monsieur Noé Julien : « L’accompagnement offert par Catherine Adam de la SADC m’a permis de mieux formuler l’information partagées sur le Web via mon site et les médias sociaux utilisés. Il m’a permis aussi d’optimiser le référencement et la structure de mon site Web. Je suis personnellement très reconnaissant de cette aide et je trouve que Shawinigan gagne, profite et aide énormément le développement de son économie en offrant un tel service. »

43 465 $ de la Ville de Shawinigan

Pour l’année 2019, la Ville de Shawinigan contribue financièrement pour un montant de 43 465 $ du Fonds de développement du territoire, une somme équivalente à celle versée par la SADC Centre-de-la-Mauricie pour la mise en œuvre du programme. « Cette initiative n’aurait pu être rendue possible sans le soutien de la Ville de Shawinigan, qui, depuis le tout début du projet, est convaincue, tout comme nous, de l’importance de soutenir les PME du territoire afin qu’elles puissent profiter du plein potentiel que le Web leur offre. Nous remercions sincèrement la Ville de ce partenariat qui est porteur pour notre économie locale. » indique le président de la SADC Centre-de-la-Mauricie, monsieur Jacques Samson.

« Ce programme est en plein dans nos objectifs de développement économique. À Shawinigan, nous misons, entre autres, sur les PME et sur le numérique pour relancer notre économie », informe Michel Angers, le maire de Shawinigan. « Nous n’avons pas tous les mêmes habiletés quand il est question du Web et des nouvelles technologies. C’est important d’avoir une ressource capable d’accompagner et d’outiller les entrepreneurs dans ce domaine. »

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.