Publicité
18 décembre 2018 - 14:00

Entente intermunicipale 2019-2023

Les citoyens de Saint-Boniface ont accès aux activités de loisirs et de culture de Shawinigan

Par Salle des nouvelles

La Ville de Shawinigan et la municipalité de Saint-Boniface viennent de conclure une entente intermunicipale qui va faciliter la participation des citoyens de Saint-Boniface aux activités de loisirs et de culture à Shawinigan.


« Je suis très heureux de ce bel esprit de coopération que manifeste la municipalité de Saint-Boniface », souligne Michel Angers, maire de Shawinigan. « Ensemble, nous avons convenu qu’il était opportun d’établir des bases solides d’une vision commune de la collectivité et d’une plus grande efficacité des services à rendre à nos citoyens. C’est une entente qui rencontre l’objectif d’équité qu’on s’est fixé. »

 

« Nous avons eu des discussions très constructives avec la Ville de Shawinigan, ce qui nous permet d’offrir à notre population toute une panoplie d’activités », indique Pierre Desaulniers, maire de Saint-Boniface. « Cette entente vise à encourager la participation active des citoyens à divers services de loisirs et de culture. »


Ainsi, la Ville de Shawinigan va permettre l’accès aux citoyens de Saint-Boniface à toutes les activités de loisirs et de culture offertes sur son territoire aux mêmes conditions que celles consenties aux citoyens de Shawinigan. Il s’agit d’une entente intermunicipale d’une valeur totale de 78 060,60 $, d’une durée de cinq ans, qui débute le 1er janvier 2019 pour se terminer le 31 décembre 2023.

 

Toutefois, étant donné que la municipalité de Saint-Boniface est en mesure d’offrir, sur son territoire, les activités de hockey sur glace et de patinage artistique, ces deux activités sont exclues de l’entente intermunicipale.

 

Également, lorsque le nombre d’inscriptions à une activité récréative ou culturelle sera limité, il est entendu que les citoyens de Shawinigan auront priorité sur ceux de Saint-Boniface et que ces derniers auront priorité sur les résidents des municipalités avec lesquelles il n’y a pas d’entente intermunicipale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.