Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 mai 2018 - 10:03 | Mis à jour : 10:14

La Brouette lance un guide de démarrage de potager urbain à Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

La Brouette, organisme qui se consacre à l'agriculture urbaine en Mauricie, est fière de lancer son Guide de démarrage de potagers urbains. Ce guide pratique, accessible gratuitement en ligne grâce au Fonds de développement social de la Ville de Trois-Rivières, est destiné tant aux citoyens qu’aux organismes, institutions scolaires et entreprises du territoire.

« C’est après avoir œuvré au sein des Incroyables comestibles de Trois-Rivières et avoir
constaté les nombreux besoins des jardiniers en ville que l’équipe de La Brouette s’est lancée
dans la rédaction du guide. Le but est d’outiller les personnes qui désirent cultiver leurs propres
légumes, que ce soit dans leur cour ou au travail
. », explique François Bernier, cofondateur de cette nouvelle entreprise d’économie sociale.

« Le guide est spécialement adapté à Trois-Rivières, autant en termes de climat que de ressources et d’exemples, ce qui le rend unique! »,ajoute-t-il.

Le guide en bref

Le guide décortique les étapes de planification d’un potager et permet de simplifier la tâche aux
jardiniers débutants. Une section a été spécialement conçue pour les organismes et les écoles
qui souhaitent intégrer un projet de potager dans leurs activités.

Il contient entre autres :

● Près de 175 pages d’informations et de conseils pour le démarrage de potagers
● Contenu structuré en sections pratiques (planification, méthodes de culture, semis, etc.)
● Informations spécifiques à Trois-Rivières, exemples de projets d’ici et témoignages
● Outils pratiques de planification de projets
● Bottin de ressources (livres, sites Web, groupes et organismes)
● Plus de 200 liens externes et près de 300 photos

Pour consulter et télécharger le guide : www.labrouette.ca/guide

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.