Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 mars 2018 - 13:41

4 avantages à vivre près de son boulot

Article commandité

Une tendance s'est installée au Québec, celle de toujours aller vivre plus loin du travail. Pourtant, les avantages à vivre près de son lieu de travail sont nombreux et essentiels pour une vie équilibrée.

Pour gagner du temps dans les trajets

La SAAQ a révélé fin 2017 que les automobilistes subissent les embouteillages plus longtemps et sur un plus long trajet à cause des 200 000 voitures supplémentaires qui circulent sur l’île et autour de Montréal depuis les 5 dernières années.

C'est 2 fois plus que l'augmentation du nombre d’habitants dans la région métropolitaine de Montréal sur la même période. La CAA-Québec a ainsi évalué que l’engorgement à Montréal avait fait perdre 75 millions d’heures aux automobilistes !

Trouver un condo à louer Montréal ou dans le Grand Montréal permet de se rapprocher de son lieu de travail, d'éviter de longs trajets en automobile ou dans les transports publics.

Pour réaliser des économies

L'argent économisé quand on vit près de son lieu de travail n'est pas négligeable. On peut plus facilement rentrer dîner chez soi au lieu d'aller au restaurant. Les économies en carburant sont aussi substantielles, de même que l'usure moindre de l'auto.

Travailler en région ou en banlieue permet en outre de trouver des logements moins chers qu'au centre-ville. De plus en plus d'habitants de villes comme Laval, Terrebonne ou Repentigny trouvent un job sur place.

Pour réduire les contraintes liées au travail de nuit

Dans les métropoles le travail de nuit est relativement répandu. On pense bien entendu aux hôpitaux, mais d'autres professions s'exercent aussi la nuit, ou du moins une partie de la nuit comme par exemple dans l'hôtellerie et la restauration.

Si le trafic routier est moins important la nuit, devoir conduire sur de longs kilomètres la nuit n'est jamais très plaisant, voire dangereux en fonction du niveau de fatigue ou de la visibilité sur la route. Les travailleurs de nuit seront unanimes pour déclarer qu'ils préfèrent vivre près de leur boulot.

Pour changer de vie

Dans tout le Québec on recrute. Même si les grandes villes comme Montréal et Québec hébergent plus d'employeurs, les régions ne sont pas en reste. Pour qui préfère fuir la ville et s'installer dans un environnement plus sain (moins pollué, moins bruyant, plus près de la nature) les municipalités ouvrent leurs bras et leurs logements.

Habiter la grande ville pour s'assurer de trouver un job n'est plus tellement la règle, sauf pour certaines professions très spécifiques.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.