Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les secrets de la séduction

durée 10h13
13 février 2013
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Joany Dufresne

Des difficultés à trouver l’amour, Steve Maltais en a connues. Après des années passées à vouloir comprendre les secrets de la réussite des relations amoureuses, il enseigne aujourd’hui l’art de la séduction, un talent très recherché autant en amour qu’au travail.

L’amour, Steve Maltais y croit encore. Ayant connu la souffrance du cœur brisé et la maladresse de la séduction, il a mis la bague au doigt de sa femme l’été dernier. C’est grâce à la philosophie de l’existence, qu’il a développée, qu’il a réussi à trouver l’amour.

« Jusqu’à 26-27 ans, le gros problème de ma vie, c’est que ça ne marchait pas pour moi en amour. Je ne savais pas quoi faire. Puis, j’ai développé une philosophie de l’existence; que faut-il pour être heureux et ce qu’il faut faire. J’ai fait une maîtrise en philosophie, je l’ai expérimentée et je me suis rendu compte que ça fonctionnait pour vrai », explique le coach en séduction.

Sa théorie de la séduction

Les principes sur lesquels se basent le conférencier n’ont rien de révolutionnaire. « Je rappelle ce qui est déjà là. Il y a des choses que l’on sait tous et qui sont en chacun de nous, mais que l’on ne voit pas. Quand on les remet en activité, ça fait toute la différence à savoir si l'on va séduire ou non », explique-t-il.

Pour séduire, il n’y a pas de trucs ni de démarche précise à suivre. C’est la somme de petites choses qu’il faut connaître et maîtriser pour maximiser son potentiel de plaire.

« Ton corps, tu dois y faire attention et ton intelligence aussi. On est toujours attiré par quelqu’un de cultivé, pas au sens de l’érudition, mais de s’intéresser aux autres et à de différentes choses de manière à ce que la vie ne soit pas plate, qu’elle soit stimulée et intéressante. Quand on voit une personne heureuse et qui est bien, on est attiré vers elle », affirme Steve Maltais.

Déjà en adoptant une attitude positive et en affichant un sourire, une différence est perceptible.

LE truc infaillible

Si Steve Maltais avait un seul conseil à donner aux personnes à la recherche de l’amour se serait d’essayer.

« Selon moi, lorsqu’on aime quelqu’un, il faut être capable de le lui démontrer. Quand on est attiré par une personne aussi. La pire chose que l’on puisse faire, c’est de ne pas essayer. Que vous suiviez mes ateliers ou non, si tu n’essaies rien, tu n’auras rien », conclut-il.

Pour informations : www.lespelleteursdenuages.com

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 mai 2024

La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

17 mai 2024

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...

16 mai 2024

SCHL: le Canada devrait pouvoir construire au moins 130 000 logements de plus

Avec les ressources dont il dispose, le Canada devrait pouvoir construire de 130 000 à 225 000 logements de plus chaque année, soutient la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Mathieu Laberge, premier vice-président, Économie et perspectives de l'habitation, à la Société canadienne d'hypothèques et de logement, affirme que le ...