Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En Mauricie

Une étude novatrice sur le traitement des sténoses lombaires

durée 10h34
16 mai 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Une étude importante sur le traitement des sténoses lombaires vient d’être publiée par un groupe de chercheurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), associé à la Chaire de recherche internationale en santé neuromusculosquelettique, c’est ce que révèle un communiqué publié aujourd’hui.

Les résultats de leur recherche suggèrent une approche novatrice efficace pour aider les personnes aux prises avec ce problème de santé au dos : un programme de réadaptation préopératoire pour améliorer leurs capacités physiques et fonctionnelles.

Selon l’étude, la sténose spinale lombaire est la principale cause de chirurgie de la colonne vertébrale chez les individus âgés de 65 ans et plus au Canada. Cette condition requiert souvent une chirurgie pour laquelle les personnes peuvent attendre plusieurs mois. Pour d’autres types de conditions, la préadaptation, c’est-à-dire un programme de réadaptation qui se déroule avant la chirurgie, est une pratique courante.

« La préadaptation est une pratique très efficace qui a été peu étudiée chez les patients atteints de sténose lombaire. Pourtant, les délais pour ce type de chirurgie, combinés à une condition physique généralement faible et une progression lente de la condition font des personnes atteintes de sténose spinale lombaire des candidats idéaux pour la préadaptation », affirme M. Martin Descarreaux, professeur au Département des sciences de l’activité physique de l’UQTR et titulaire de la Chaire de Recherche Internationale en Santé Neuromusculosquelettique.

L’objectif de cette étude était donc d’évaluer les effets d’un programme de préadaptation basé sur l’exercice physique chez des personnes atteintes de sténose spinale lombaire.

Un essai clinique auprès de plus de 65 personnes aux prises avec une sténose lombaire a été réalisé. Une partie d’entre eux ont suivi un programme d’exercice physique supervisé pendant six semaines à l’UQTR. Des tests physiques et cliniques ont ensuite été menés suivant l’intervention chirurgicale.

Les résultats sont très prometteurs : les personnes qui ont participé à un programme d’exercices préopératoires améliorent de façon importante leurs capacités physiques et fonctionnelles avant la chirurgie. Ces mêmes personnes, comparativement à ceux du groupe contrôle, présentent aussi un niveau d’incapacité moins élevé trois mois après l’opération.

« Ces résultats sont à la fois intéressants pour les intervenants et les patients atteints de sténose lombaire. C’est une avenue à explorer pour atténuer le déconditionnement associé à la chirurgie. Cela réitère l’importance des services de réadaptation et la collaboration avec certains milieux hors hospitaliers pour offrir de la réadaptation non seulement après les chirurgies, mais aussi avant », explique le Dr Claude-Édouard Chatillon, médecin spécialisé en neurochirurgie au CIUSSS MCQ.

On note aussi, dans cette recherche, la collaboration étroite entre l’UQTR et le CIUSSS MCQ. Cette alliance de chercheurs et cliniciens est souvent fructueuse pour faire avancer les connaissances appliquées dans le domaine de la santé.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 juin 2022

Un fonds pour venir en aide aux bébés prématurés

La Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières (RSTR) lance un projet pilote, par son Fonds des amis de Mathilde, au bénéfice des prématurés hospitalisés à l’unité de néonatalogie du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec ...

29 juin 2022

COVID-19 : profiter de son été, mais en restant prudent

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique, Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse pour faire le point sur la situation épidémiologique de la COVID-19 au Québec.  La dernière fois qu'il avait fait un point de presse remontait au 11 mai. Il avait annoncé qu’il n’y aurait plus de rencontre hebdomadaire. Il avait mentionné que si la ...

28 juin 2022

Nouvelle étude sur la santé cognitive des aînés

Des chercheurs canadiens recrutent 350 aînés, dont une soixantaine au Québec, pour participer à un programme en ligne afin d'accroître leurs connaissances sur les troubles neurocognitifs et d'améliorer leurs habitudes de vie. Le programme Santé Cerveau PRO, du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement, offrira ...