Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Médecine nucléaire au CHAUR

Un appareil dernier cri pour mieux dépister les cancers

durée 09h41
11 avril 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Un nouvel appareil de diagnostic et dépistage du cancer vient d’entrer en service au Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR). Il s’agit d’un appareil TEP (tomographie par émission de positrons) dernier cri, le seul du genre au Canada.

Ce nouvel appareil ultra performant précise les diagnostics de cancer et optimise les traitements offerts aux usagers. L’outil médical, nommé Discovery MI GEN 2, est doté d’une précision à la fine pointe de la technologie avec nouvelle génération du système TEP-CT (rayons X).

« Cette nouvelle génération d’appareil n’est disponible sur le marché que depuis le début de l’année dernière. Sa capacité à créer des images de qualité nettement supérieure permet de déceler des traces d’infections, de démence ou de différents types de cancers », indique le communiqué du CHAUR

On note que l’appareil est particulièrement efficace pour découvrir certaines anomalies chez les personnes obèses. Sa grande précision l’aide à détecter des lésions de plus petite taille. Les patients reçoivent donc un diagnostic plus juste et sont pris en charge plus tôt dans l’évolution de la maladie.

Selon les autorités du CHAUR, il s’agit d’une amélioration marquée dans l’accompagnement et le traitement médical. « Cet ajout représente l’une des innovations les plus importantes des dernières années, non seulement pour le CHAUR, mais aussi pour tout le CIUSSS MCQ », indique-t-on.

Une rapidité appréciable

L’appareil Discovery MI GEN 2 atténue la sensation de claustrophobie, car le temps d’intervention moyen est d’environ 10 minutes soit de 2 à 3 fois plus rapide que les appareils précédents.

On ajoute aussi que l’efficacité de cette nouvelle caméra TEP au département de médecine nucléaire du CHAUR permet de réduire de manière considérable la liste d’usagers en attente d’un examen. 

« Nous sommes parvenus à répondre aux besoins d’un nombre significatif d’usagers en attente en raison d’une meilleure efficacité d’exécution. Nous approchons maintenant des standards de délais recommandés par l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) au niveau provincial. Les délais dépassaient de deux à trois fois ces standards avec l’appareil précédent », explique le Dr Dominic Tremblay, médecin spécialiste et chef médical du service de médecine nucléaire. Le rendement de ce nouvel appareil a aussi permis de réduire les heures supplémentaires du personnel le soir et la fin de semaine pour ce type d’intervention.

Cet équipement à la fine pointe de la technologie vient transformer l’accès au service. À l’heure actuelle, l’efficacité de l’appareil permet d’augmenter la productivité de 40 %. Toutefois, le manque de personnel qualifié dans ce secteur représente un défi de main-d’œuvre pour l’ensemble du Québec.

Acquis au coût de 3,3 M $, l’appareil a été financé par le ministère de la Santé et des Services sociaux dans son plan de conservation de l’équipement et du mobilier et du plan de conservation et de fonctionnalité immobilières.

L’appareil TEP du CHAUR dessert toute la région de la Mauricie-et-Centre-du-Québec, en plus d’une partie de la région de Lanaudière et de la Montérégie Est, soit la région de Sorel.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 novembre 2022

Une pause sans écrans pendant 24 heures

Les Québécois sont invités à ranger leurs cellulaires, tablettes et autres écrans dimanche pour participer à l’évènement de déconnexion du 24h de Pause. L’objectif, pour cette quatrième année, est de se rendre compte de la place que prennent les écrans dans la vie et de rééquilibrer ses habitudes numériques.   Les jeunes de 16 à 29 ans sont ...

8 novembre 2022

Le nombre de personnes ayant ou ayant eu un cancer dépasse 1,5 million

Le nombre de personnes ayant présentement ou ayant eu un cancer au Canada dépasse maintenant 1,5 million comparativement à 1 million il y a 10 ans. Dans un nouveau rapport publié mardi, la Société canadienne du cancer (SCC) explique que cette hausse résulte à la fois d'une survie améliorée et d'une incidence accrue. Le rapport fait état d’un ...

30 juin 2022

Un fonds pour venir en aide aux bébés prématurés

La Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières (RSTR) lance un projet pilote, par son Fonds des amis de Mathilde, au bénéfice des prématurés hospitalisés à l’unité de néonatalogie du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec ...