Publicité

22 septembre 2021 - 11:30 | Mis à jour : 13:01

COVID-19

7 950 doses de vaccin administrées durant la campagne de vaccination mobile

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Avec la froide saison qui est à nos portes, la clinique de vaccination mobile cesse ses activités pour faire place aux brigades de vaccination, a annoncé ce matin le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

Mise en place en un temps record il y a quatre mois grâce à la société Kruger et l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), la clinique de vaccination mobile avait pour objectif de faciliter le plus possible l’accès au vaccin en se rendant auprès des différentes communautés et des milieux.

Au cours des quatre derniers mois, la clinique de vaccination mobile et son équipe ont parcouru plus de 9 800 km et administré 7 950 doses de vaccin.

Au total, 89 milieux qui ont été visités, dont 16 établissements scolaires, 10 entreprises, 22 municipalités et 41 événements ou endroits publics.

Réelle différence

« Ce projet a fait une réelle différence dans la lutte contre la pandémie en nous permettant d’aller vacciner et protéger rapidement des gens dans leur milieu. L'agilité offerte par la clinique de vaccination mobile a été un avantage important. Avec la présence d'un virus aussi contagieux, chaque dose compte, chaque personne vaccinée fait une différence », souligne Gilles Hudon, président-directeur général adjoint au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

« Je salue une fois de plus cette initiative qui est le fruit d’une belle collaboration entre Kruger, l’UQTR et le CIUSSS MCQ. Cette clinique mobile a permis de rejoindre plus facilement la population afin que le plus grand nombre de personnes puissent être vaccinées en Mauricie et au Centre-du-Québec. En tant que ministre régional, je suis fier de cet effort concerté qui démontre bien que le travail en équipe apporte des résultats positifs pour l’ensemble de la région », mentionne Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la Mauricie et député de Trois-Rivières.

« Un vaccin à la fois, cette campagne mobile aura fait une différence. Il fallait poser des gestes pour assurer un accès aux vaccins, mais aussi une couverture vaccinale régionale suffisante pour nous permettre de reprendre certaines activités. Pour l’UQTR, c’était l’une des clés pour une rentrée en présentiel sur nos campus », mentionne M. Christian Blanchette, recteur de l’UQTR.

Mesures sanitaires

Le CIUSSS MCQ termine en rappellant que le maintien des mesures sanitaires est important.

Il faut respecter les directives sur le port du masque et sur la distanciation physique, ainsi que les consignes d’isolement, le cas échéant, se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon, respecter les règles concernant les rassemblements privés et les activités dans un endroit public et se faire dépister si on présente des symptômes compatibles avec la COVID-19.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.