Publicité

4 août 2021 - 15:00

Statistiques vaccination

Plus de 75 % des jeunes de 12 à 17 ans maintenant vaccinés avec au moins une dose

Par Catherine Deveault

Les jeunes âgés de 12 à 17 ans ont reçu une dose du vaccin contre la COVID-19 dans une proportion de plus de 75 %. Il faut néanmoins mentionner qu’il s’agit de l’objectif minimal fixé par les autorités de la santé publique.

Pour avoir la meilleure protection collective possible, les jeunes n’ayant pas encore été vaccinés, tout comme les personnes des autres catégories d’âge, sont invités à profiter des nombreuses possibilités offertes pour recevoir leur première dose.

La population qui a déjà reçu sa première dose est également invitée, dans le respect de l’intervalle de 4 semaines, à compléter sa vaccination pour être pleinement protégée et fin prête pour l’automne. 

Modification de l’accès pour le site de vaccination de Trois-Rivières 

Prendre note que dans le cadre des préparatifs du Grand Prix de Trois-Rivières, l'accès au centre de vaccination de la Bâtisse industrielle se fera, jusqu'au 12 août, par la rue de Calonne, en passant par le boulevard du Carmel (voir le plan ci-joint).

Aussi, il faut mentionner que malgré la tenue de l’événement, il y aura de la vaccination les 13, 14, 15 et 16 août pendant le Grand Prix. Le site de vaccination sera toutefois déplacé à proximité du circuit. L'endroit exact sera communiqué au cours des prochains jours. 

Statistiques vaccination (en date du 29 juillet 2021) 

  • Nombre de doses administrées : 663 657  
  • Nombre de personnes vaccinées avec une première dose : 381 334 (72,9 %)  
  • Nombre de personnes vaccinées avec deux doses : 282 323 (54 %)   

Couverture vaccinale (en date du 29 juillet 2021)      

  • 12-17 ans : 75,1 %  
  • 18-29 ans : 65 %  
  • 30-39 ans : 67,2 %  
  • 40-49 ans : 77 %  
  • 50-59 ans : 85,3 %  
  • 60-69 ans : 92,4 %   
  • 70 ans et plus : 95,9 % 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.