Publicité

2 juin 2021 - 14:00

Campagne majeure « CHEZ NOUS »

Un don de 250 000 $ pour financer des projets de recherche dans la région

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières (RSTR) vient de dévoiler un don important de la Banque Nationale de 250 000 $, remis dans le cadre de la campagne majeure de financement « CHEZ NOUS ».

Cette somme sera consacrée à financer des projets de recherche menés au sein des installations du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (MCQ) bénéficiant des octrois de la Fondation RSTR.

Cela conclut le processus rigoureux du premier appel à projets lancé par la Fondation RSTR, en collaboration avec le CIUSSS MCQ.

« À la Banque Nationale, notre raison d’être est d’avoir un impact positif dans la vie des gens et dans nos communautés. Il est donc naturel pour nous d’appuyer la Fondation dans la réalisation de sa mission. Nous sommes fiers de soutenir des projets de recherche adaptés aux réalités de la région et de contribuer à l’innovation en Mauricie », affirme Mathieu Maltais, directeur des Planificateurs financiers à la Banque Nationale.

Depuis déjà un an, par le biais d’un appel à projets structuré, tous collaborent à une mission commune : soutenir des projets de recherche émergents dont le but ultime est de bonifier les soins et les services de santé au bénéfice de la population, selon les réalités régionales actuelles.

Mieux-être des usagers

Bien que la Fondation RSTR ait souvent soutenu la recherche dans différents projets afin de favoriser le mieux-être des usagers de la région, un fonds y étant spécialement dédié a vu le jour cette année.

L’objectif de ce Fonds est d’appuyer le Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) du CIUSSS MCQ dans sa mission universitaire, qui se veut un centre d’excellence en enseignement et en recherche.

Le Fonds vient aussi appuyer le CHAUR comme vecteur d’activités de recherche pouvant se déployer à travers le réseau intégré de soins ambulatoires et de services de proximité de la région de Trois-Rivières.

« Ce nouveau partenariat de soutien à la recherche survient à un moment des plus opportuns pour notre établissement alors que se formalise une programmation de recherche transversale au CIUSSS qui est axée sur la prévention et la promotion de la santé. La nature et la visée du Fonds concourent à l’actualisation de notre vision de faire une différence, avec vous, pour votre mieux-être », ajoute Carol Fillion, président-directeur général, CIUSSS MCQ.

Pour Mme Renée Proulx, directrice administrative de l’enseignement universitaire, de la recherche et de l’innovation au CIUSSS MCQ « Ce premier appel à projets dans le cadre du don majeur de la Banque Nationale est une occasion privilégiée de soutenir l’intégration de la recherche au cœur des activités de soins et de services de notre CIUSSS et d’en valoriser la mission universitaire. Le partenariat de recherche de notre organisation avec la Fondation RSTR est une expérience riche de la conjugaison de nos expertises dans un but commun d’amélioration de la santé et du mieux-être de la population. C’est un réel plaisir d’envisager déjà un deuxième appel à projets ensemble. »

« À la suite de ce partenariat incroyable, je suis fier de la portée des projets et de leur rayonnement dans notre communauté. Ce don majeur est un pas de plus vers l’atteinte de l’objectif de 10 millions de dollars fixé dans le cadre de la grande campagne “CHEZ NOUS”, a affirmé Marc Paquin, coprésident de la campagne majeure de financement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.