Publicité

2 juin 2021 - 10:00

40 000 $ ont été amassés en dons

La Marche SP se propage en Mauricie

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Dans le cadre de la 26e édition de la Marche SP, on estime à plus de 200 le nombre de personnes qui ont répondu à l’appel lors de la Journée mondiale de la sclérose en plaques dimanche.

Dans une atmosphère festive et de mobilisation, les participants, les membres de l’organisation, leurs familles et les employés de la Société de la sclérose en plaques - Mauricie ont profité du beau temps pour marcher dans tous les coins de la région.

Que ce soit à Trois-Rivières, Shawinigan, Grand-Mère et La Tuque les marcheurs voulaient lancer le message que les personnes touchées par la SP ne sont pas seules.

Il s’agissait de la deuxième édition virtuelle de la Marche SP, mais c'était la première fois que cet événement de sensibilisation était étendu à toute la Mauricie. Il s’agissait d’un projet qui mûrissait dans l’esprit des gestionnaires de l’organisme depuis longtemps, et l’équipe a voulu profiter de l’opportunité offerte par la situation sanitaire actuelle pour en tester la faisabilité.

La réponse positive de la clientèle dans chacune des villes visitées pousse les responsables à envisager tenir l’événement de cette façon pour les années à venir.

40 000 $ amassés

Des donateurs de tous les horizons ont encouragé les marcheurs de la Mauricie en amassant un montant de 40 000 $. Les fonds amassés à l’occasion de la Marche SP permettent de financer des programmes et des services essentiels ainsi que des travaux de recherche d’avant-garde.

En participant à la Marche SP, les marcheurs ainsi que les donateurs contribuent aux efforts qui sont déployés pour stopper la SP tout en soutenant les personnes qui vivent avec cette maladie.

Le président d’honneur, Dany Potvin, dit avoir été touché de voir que la collectivité s’est mobilisée malgré la distance et la virtualité de l’événement. M. Potvin et son équipe de LP Télécom- Télipso ont organisé, dans le respect des mesures sanitaires, un 5 km.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.