Publicité

24 février 2021 - 09:30

Le CIUSSS MCQ se prépare aussi pour vacciner les 85 ans et plus

5850 doses permettent de poursuivre la vaccination dans les RPA

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Grâce à l’arrivée de 5 850 doses du vaccin de Pfizer contre la COVID-19, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) poursuivra cette semaine la vaccination des personnes habitant dans les résidences privées pour aînés.

Rappelons que la vaccination dans les ressources intermédiaires et les résidences privées pour aînés a commencé le 19 février dernier avec l’arrivée de 5 850 doses, dont plus de 4 000 leur étaient réservées.

Au cours des quatre premiers jours, près de 50 milieux ont été visités et 1 786 résidents vaccinés.

Avec ce nouvel arrivage, c’est donc un total de près de 10 000 doses qui auront été reçues afin de vacciner une grande proportion des 12 000 résidents visés par cette opération.

Prise de rendez-vous pour les 85 ans et plus

À compter de demain, le 25 février, la prise de rendez-vous débutera pour les personnes âgées de 85 ans et plus (année de naissance 1936 ou avant).

Le moyen le plus simple et le plus rapide pour prendre rendez-vous en ligne est de consulter la page Québec.ca/vaccinCOVID. Au besoin, les proches sont encouragés à offrir un soutien aux personnes aînées pour la prise de rendez-vous en ligne.

Pour ceux et celles qui n’ont pas accès à Internet ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser, il est possible de composer le 1 877 644-4545 pour recevoir un soutien afin de prendre rendez-vous.

Selon les informations disponibles actuellement sur les arrivages de doses de vaccin pour la région, la vaccination de ce groupe prioritaire devrait commencer à la mi-mars.

La disponibilité des vaccins étant limitée, la vaccination est réservée uniquement aux personnes faisant partie des groupes prioritaires.

Déploiement de nouveaux sites de vaccination

Afin de se préparer adéquatement à la prochaine étape, soit la vaccination pour la population, le CIUSSS MCQ met en place huit sites de vaccination.

« Nous tenons à remercier les villes et les municipalités pour leur collaboration exceptionnelle dans la mise en place des sites de vaccination de masse. Leur contribution permettra de vacciner rapidement la population en fonction des doses reçues dans des lieux pouvant accueillir un grand nombre de personne tout en respectant les mesures sanitaires », souligne Gilles Hudon, président-directeur général adjoint au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

Voici les sites de vaccinations confirmés :

• Trois-Rivières : Bâtisse industrielle (Ouverture semaine du 15 mars)

• Shawinigan : Aréna Gilles-Bourassa (Prêt)

• Drummondville : Centrexpo Cogeco Drummondville (Ouverture semaine du 15 mars)

• La Tuque : Centre multiservices de santé et de services sociaux du Haut-Saint-Maurice (Prêt)

• Victoriaville : Centre Communautaire d'Arthabaska (prêt)

• Nicolet : Aréna Pierre-Provencher (Ouverture semaine du 22 mars)

• Louiseville : Centre sportif de Louiseville (Ouverture semaine du 22 mars)

• Saint-Tite :Sportium municipal Saint-Tite (Date d’ouverture à confirmer)

Déménagement de la clinique de dépistage de Trois-Rivières

La clinique de dépistage de la Covid-19 de Trois-Rivières sera par ailleurs déménagée le 9 mars dans le secteur de Trois-Rivières-Ouest, à l’aréna Jérome-Cotnoir.

Les modalités pour la prise de rendez-vous pour un dépistage demeurent les mêmes, soit en utilisant la plateforme cv19québec.ca ou encore en appelant au 1 877 644-4545.

Notons également que le début de la vaccination ne signifiera pas la fin des mesures sanitaires. Plusieurs mois seront nécessaires pour protéger une part suffisamment importante de la population avec le vaccin. La distanciation physique de deux mètres, le port du masque ou du couvre-visage et le lavage des mains sont des habitudes à conserver jusqu’à nouvel ordre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.