Publicité
11 octobre 2019 - 09:00

Mise en place de services répondant mieux aux besoins de la population

Clinique de proximité Cloutier à Trois-Rivières: dès le 21 octobre, une ouverture 7/7

Par Salle des nouvelles

Plus d’accessibilité, plus de services et une grande équipe de professionnels représentent bien ce qu’offrira la nouvelle Clinique de proximité Cloutier qui ouvrira ses portes le 21 octobre prochain. Accessible 7 jours sur 7, les usagers seront soutenus par le bon professionnel qui sera à l’écoute de leurs besoins.

Les heures d’ouverture de la Clinique seront du lundi au vendredi de 8 h à 20 h et le samedi, dimanche et les jours fériés de 8 h à 16 h.

 

Une grande équipe de professionnels à la disposition des usagers

Plusieurs intervenants seront disponibles sur place pour répondre aux problèmes de santé, tels que :

  • Infirmière, infirmière praticienne spécialisée (super-infirmière)
  • Travailleur social
  • Kinésiologue
  • Nutritionniste
  • Inhalothérapeute
  • Médecin de famille du lundi au vendredi de 8 h à 17 h.

 

L’équipe de la nouvelle clinique offrira plus de 18 500 plages de consultation annuellement auxquelles s’ajouteront les consultations effectuées par les médecins qui seront présents sur place.

 

Le sans-rendez-vous toujours en place

Deux options de consultation seront offertes à la Clinique :

  1. L’usager pourra se présenter sur place comme c’est le cas actuellement et, suite à l’évaluation par l’infirmière, sera dirigé vers le bon professionnel; 

 

  1. Il sera également possible de prendre rendez-vous par téléphone au 819 370-2200, poste 0.

 

 

Plus de 1 500 patients orphelins du secteur Cap-de-la-Madeleine se verront attribuer un médecin de famille 

Grâce à l’engagement des cinq médecins de famille qui travailleront à la Clinique, les 1 500 patients du secteur Cap-de-la-Madeleine inscrits sur la liste d’attente du Guichet d’accès à un médecin de famille (GAMF) seront pris en charge graduellement au cours des prochaines semaines. Ainsi, ces patients orphelins auront désormais un médecin de famille. Dès cette semaine, un premier lot de patients sera contacté pour débuter leur prise en charge.

 

Tous les autres services de Cloutier demeurent inchangés

Il est important de préciser qu’à l’exception de la transformation de l’urgence, tous les services offerts au Centre Cloutier demeurent ouverts et inchangés : services d’imagerie médicale (radiologie), services de prélèvements (prise de sang), physiothérapie, clinique de dermatologie, clinique de spasticité, etc.

 

Important : période de transition du 12 au 20 octobre  

L’urgence mineure de Cloutier tel qu’on la connaît actuellement mettra fin à ses activités aujourd'hui, vendredi 11 octobre à 16 h. Ainsi, du 12 au 20 octobre, des travaux de rénovation seront réalisés afin de réaménager les lieux et offrir de la formation à l’équipe de la Clinique.

Durant cette période de transition, des infirmières seront présentes sur place soit pour offrir les soins qu’ils sont en mesure d’octroyer ou pour orienter les usagers vers une autre ressource. Afin de bien informer la population de ces changements, un feuillet d’information a été distribué dans le publi-sac du 2 octobre dernier et est également distribué aux usagers à l’accueil du Centre Cloutier. Par ailleurs, diverses publicités à la radio et dans les médias écrits ainsi que de l’affichage à l’extérieur du bâtiment permettront d’informer un large public.

 

Pour plus d’information, consulter le site web.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.