Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Froid extrême

Soyez vigilants en cette période hivernale et prenez l'autobus

durée 11h28
7 janvier 2015
Guy Levasseur
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Guy Levasseur, Journaliste

(ASSS04) La Direction de santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec désire émettre des recommandations à la population en raison du froid extrême installé dans la région et qui se poursuivra dans les prochains jours.

Effets du froid sur la santé

Si la peau est exposée au refroidissement éolien de -38 à -43 °C, elle peut geler en 5 à 10 minutes; on parle alors d’engelures. Ce sont des lésions semblables à celles des brûlures, surtout sur les extrémités du corps (ex. : nez, doigts, orteils). Les signaux d’alarme à surveiller sont les suivants : couleur très rouge ou blanche de la peau, peau dure au toucher, sensation d’engourdissement, insensibilité. En cas d’engelure, contactez Info-Santé au 8-1-1 pour connaître les premiers soins appropriés pour vous-même ou la personne atteinte.

L'hypothermie survient lorsque la température du corps descend sous la normale de 37 °C. Cette atteinte peut mener au coma et à la mort. Les signaux d’alarme à surveiller sont les suivants : sensation de froid, frissons, grelottements persistants, prononciation saccadée (comme celle d’une personne sous l’effet de l’alcool), sensation d’euphorie ou d’ivresse, désorientation, confusion, perte de jugement, difficulté à marcher et tendance à trébucher. En cas d’hypothermie, contactez le 9-1-1.

Personnes à risque

La vigilance est de mise particulièrement pour les personnes qui ressentent moins bien le froid ou qui bougent moins. Celles-ci sont les personnes âgées de 65 ans et plus, les enfants (0-4 ans), les personnes souffrant d’un trouble de santé mentale, les personnes consommant de l’alcool ou de la drogue, les personnes à mobilité réduite et les sans-abri. Les personnes atteintes de maladies chroniques (cardiaques, respiratoires, diabète, arthrite, etc.) et les gens travaillant à l’extérieur sont également plus vulnérables au froid.

Pour prévenir les effets du froid sur la santé

Durant une période de grand froid, la Direction de santé publique recommande à la population de :

  • S’habiller chaudement de la tête aux pieds et rester au sec;
  • Maintenir un niveau d’exercice régulier (ex. : marche) et limiter la durée des activités extérieures;
  • Éviter de surchauffer les poêles à bois et ne pas utiliser les systèmes de chauffage d’appoint fonctionnant avec des combustibles (ex. : chaufferette au propane) afin de prévenir les intoxications au monoxyde de carbone. Ce gaz sans odeur, sans couleur et sans goût est produit par un brûlage incomplet de combustible comme du bois ou du propane.

Prenez l'autobus

D'ailleurs, en cette période de froid intense, la Société de Transport de Trois-Rivières (STTR) invite les trifluviens à utiliser le transport en commun. Prendre l’autobus, c’est une excellente façon de se rendre à destination, de façon sécuritaire!


Évitez les problèmes tels que :

  • Batterie d’automobile en mauvais état.
  • Véhicule qui ne démarre pas.
  • Accident causé par la glace noire.
  • Congestion routière.

  Profitez du confort de l’autobus :

  • Bien chauffé.
  • Économique (seulement 6,50 $ aller-retour)
  • Agréable (apportez votre café!)
  • Trajets et horaires disponibles au www.sttr.qc.ca ou en composant le 819 373-4533 (service à la clientèle).  « Il y a certainement un arrêt près de chez vous! »

Alors pensez-y. Le froid est plus dommageable pour la santé que l'on pense, car ses effets sont sournois et peuvent passer inaperçus. Il faut donc redoubler de vigilance en se protégeant personnellement et en veillant sur les personnes qui nous entourent, particulièrement les personnes à risque.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 février 2024

COVID longue: les lymphocytes T4 sont mis en cause

Les séquelles associées à la COVID longue pourraient découler de la mort, pendant la phase aiguë de l’infection, de certaines cellules du système immunitaire, a constaté une équipe de recherche franco-québécoise. Cette découverte pourrait éventuellement permettre d'identifier, à partir d'une simple prise de sang, les patients hospitalisés pour ...

13 novembre 2023

Les cas de syphilis congénitale sont en hausse

Les cas de syphilis congénitale sont en hausse un peu partout dans le monde, une situation qui peut avoir des conséquences catastrophiques pour la santé de la mère et de son bébé, préviennent des experts. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis ont récemment révélé, par exemple, que 3700 bébés sont nés avec une ...

22 février 2023

ADN: la vapoteuse est aussi dangereuse que la cigarette

Le vapotage endommage l'ADN des cellules de la bouche autant que le fait le tabagisme, prévient une nouvelle étude américaine. Les chercheurs de la faculté de médecine Keck de l'université Southern California ont également constaté que, parmi les usagers qui vapotent exclusivement, certains dispositifs et arômes causent des dommages plus ...