Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Centre hospitalier de Trois-Rivières : restriction sur les vacances du personnel administratif

durée 19h02
20 mars 2012

Les quelque 400 employés administratifs du Centre hospitalier du Centre de santé et services sociaux de Trois-Rivières sont surpris d'apprendre, ces jours-ci, qu'ils ne pourront prendre leurs vacances estivales quand bon leur semble. Pour la première fois, la direction dicte aux employés les périodes restrictives durant lesquelles ils pourront décrocher du boulot.

« On a toujours pu choisir nos semaines de vacances entre le 1er juin et le 30 septembre, avec les priorités établies en fonction de l'ancienneté », explique la présidente par intérim du Syndicat des employés de bureau du Centre de santé et services sociaux de Trois-Rivières. Mais cette année, le personnel administratif du centre hospitalier n'aura pas cette latitude. Chaque employé devra choisir ses semaines de vacances dans une période restrictive de plus ou moins un mois imposée par la direction. Ils ont jusqu'au 30 mars pour le faire.

« La direction nous dit que c'est le manque de personnel qui les pousse à fonctionner de la sorte », rapporte Mme Durand. Elle déplore que la direction n'ait pas avisé les employés plus tôt quant à ce changement de façon de faire.

Comme à l'habitude, la direction fait parvenir aux employés des avis pour leur choix de vacances à compter du 15 mars. Plusieurs employés ont donc eu une petite surprise en apprenant que la donne avait changé, explique Mme Durand. Ils devront maintenant revoir leur projet avec les conjoints et les enfants. Le syndicat n'a pas été consulté et s'oppose à cette nouvelle façon de faire.

Dans les prochains jours, le syndicat affichera des tracts pour informer ses membres. Une assemblée pourrait être convoquée par la suite et d'autres actions pourraient suivre, tout dépendant de la mobilisation des membres, affirme la présidente. « Pour l'instant, on est au stade de la discussion. »

Selon le syndicat, le fond du problème est que la pénurie d'employés dans le domaine de la santé touche aussi le personnel administratif.

Vu l'heure tardive, il a été impossible de rejoindre la direction du Centre hospitalier du CSSS de Trois-Rivières.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h30

La vaccination COVID-19 cible maintenant qu'une partie de la population

Dorénavant la vaccination contre la COVID-19 est recommandée seulement à certaines personnes en particulier celles qui n’ont jamais contracté le virus selon ce qu’a annoncé en point de presse le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau.  En effet, après l’analyse de plusieurs données et recherches, il a été remarqué que les ...

21 novembre 2022

Une pause sans écrans pendant 24 heures

Les Québécois sont invités à ranger leurs cellulaires, tablettes et autres écrans dimanche pour participer à l’évènement de déconnexion du 24h de Pause. L’objectif, pour cette quatrième année, est de se rendre compte de la place que prennent les écrans dans la vie et de rééquilibrer ses habitudes numériques.   Les jeunes de 16 à 29 ans sont ...

8 novembre 2022

Le nombre de personnes ayant ou ayant eu un cancer dépasse 1,5 million

Le nombre de personnes ayant présentement ou ayant eu un cancer au Canada dépasse maintenant 1,5 million comparativement à 1 million il y a 10 ans. Dans un nouveau rapport publié mardi, la Société canadienne du cancer (SCC) explique que cette hausse résulte à la fois d'une survie améliorée et d'une incidence accrue. Le rapport fait état d’un ...