Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Scène fédérale

Les conservateurs font du prix du carbone un «bouc émissaire», dit Trudeau

durée 18h00
11 décembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau affirme que le Parti conservateur a réussi à faire de la tarification du carbone un «bouc émissaire» qui explique que tout est plus cher.

M. Trudeau a déclaré dans une entrevue de fin d'année avec La Presse Canadienne que le prix du carbone n'est pas responsable de la crise du coût de la vie, et que son élimination ne fera ni baisser les prix ni rendre l'action climatique moins coûteuse.

Il affirme que son annulation, comme le demandent les conservateurs, éliminerait également les chèques de remise qui valent entre 240 $ et 386 $ tous les trois mois pour une famille de quatre personnes dans la plupart des provinces.

Les libéraux ont eu du mal à faire passer leur message sur la tarification du carbone auprès des Canadiens, et des sondages récents suggèrent que le soutien à cette politique s'estompe en raison des fortes pressions des conservateurs selon lesquelles elle est la principale cause de l'inflation.

Les libéraux estiment que les deux dernières élections ont été un mini-référendum sur la tarification du carbone, puisqu'ils en ont fait l'un des principaux éléments de leur programme.

Le chef conservateur Pierre Poilievre a déclaré qu'il avait l'intention de forcer les prochaines élections à trancher si les Canadiens veulent vraiment la tarification du carbone.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 juillet 2024

Le Canada signe un «pacte de glace» avec la Finlande et les États-Unis

De hauts responsables des gouvernements canadien et américain affirment qu'un nouvel accord trilatéral avec la Finlande aidera les alliés à construire des brise-glaces pour protéger l'Arctique. Le «pacte de glace», comme on l’appelle, vise à renforcer les capacités de construction navale des trois pays afin de dissuader les ambitions russes et ...

10 juillet 2024

Loi 21: le juge Mahmud Jamal accepte la demande de Québec de se récuser

Le juge de la Cour suprême du Canada Mahmud Jamal a accepté de se récuser dans le dossier de la contestation judiciaire de la loi 21 sur la laïcité de l’État, comme le demandait le procureur général du Québec. Dans une lettre datée de mardi, rapportée d'abord dans les médias de Québecor, le juge Jamal soutient qu'il n'existe «aucun fondement ...

8 juillet 2024

Les scrutins à l'étranger rendent peu probables des élections anticipées au Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a fait tourner les têtes à l'international en 2021 lorsqu'il a convoqué des élections anticipées en pleine pandémie de COVID-19. Il avait alors fait ce pari pour tenter de s'assurer une majorité libérale à un moment où tout semblait incertain. Et bien que le pari ait échoué, les Canadiens ont confié à M. Trudeau ...