Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Négociations 2023

Conciliation dans le secteur public: le front commun voit «un momentum»

durée 15h00
22 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le front commun du secteur public estime qu'«un momentum s'installe» enfin dans la négociation, grâce à l'intervention d'un conciliateur.

Lors d'une rencontre avec la presse, mercredi matin à Montréal, les quatre dirigeants syndicaux de la CSQ, de la CSN, de l'APTS et de la FTQ ont fait le point sur la négociation et les grèves, en cette deuxième d'une séquence de trois journées de grève du front commun de 420 000 membres.

Il y a quelques jours, le front commun a demandé l'intervention d'un conciliateur — une demande inhabituelle à cette étape-ci du processus de négociation.

Or, le conciliateur a déjà rencontré l'équipe de négociation du front commun lundi dernier. Il était encore au travail mardi, avec l'aide d'un second conciliateur, a révélé le vice-président de la CSN François Enault.

Et les discussions doivent reprendre mercredi après-midi et jeudi à Québec, a-t-il ajouté.

«Ce qu'on voulait, c'est qu'on ait une rigueur, qu'on ait du mouvement à la table de négociation. Et ce qu'on entend depuis hier — il n'y a rien de réglé, là — mais minimalement, il y a un momentum qui s'installe. Les conciliateurs font la job qu'on voulait, à savoir que le gouvernement puisse s'asseoir et nous donner des réponses à ce qu'on attend depuis des mois», a résumé M. Enault.

Québec et le front commun ne s'entendent pourtant pas sur la teneur du mandat du conciliateur. Québec soutient que la question des salaires doit être exclue, en vertu de la loi qui encadre le régime de négociations dans le secteur public, ainsi que le régime de retraite.

Mais le front commun soutient que le conciliateur n'est pas restreint comme un médiateur, selon cette loi, et qu'il peut tenter de favoriser un rapprochement également sur ces questions.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Alerte: le ministre du Travail, Seamus O'Regan, quitte le cabinet

Le ministre du Travail et des Aînés, Seamus O'Regan, quitte le cabinet de Justin Trudeau et ne se représentera pas aux prochaines élections fédérales, selon deux sources bien au fait de la situation. Le ministre de 53 ans a été élu au Parlement en 2015 et fait partie du cabinet depuis 2017. Il a été à la tête de plusieurs ministères. Plus de ...

17 juillet 2024

L'équipe de direction de Santé Québec prend forme avec quatre nouvelles nominations

Quatre nouveaux membres font leur entrée dans l'équipe de direction de l'agence Santé Québec. D'autres nominations seront annoncées d'ici la fin de l'été, moment où l'équipe exécutive devrait être complète. Les nouveaux membres sont Julie Boucher, Sonia Dugas, Patrick Thierry Grenier et Vincent Lehouillier. Leur nomination a été entérinée par le ...

16 juillet 2024

Le ministre Champagne croit qu'il faut se pencher sur la sécurité des élus fédéraux

François-Philippe Champagne croit que le temps est venu de se pencher sur la sécurité des membres du gouvernement fédéral, les ministres fédéraux n’ayant pas de gardes de sécurité qui les accompagnent dans leurs déplacements. Interrogé sur cette question dans la foulée de l’attentat contre l'ex-président américain Donald Trump, samedi, le ...