Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rapport du directeur parlementaire du budget

L'assurance-médicament coûterait 11,2 milliards $ en 2024-2025

durée 12h00
12 octobre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le directeur parlementaire du budget (DPB) affirme qu'un régime d'assurance-médicaments universel à payeur unique coûterait aux gouvernements fédéral et provincial 11,2 milliards $ la première année, et 13,4 milliards $ dans cinq ans.

Le rapport du DPB, publié jeudi, fournit une estimation du coût d'un programme d'assurance-médicaments entre 2024-2025 et 2027-2028.

Il calcule le coût différentiel du programme, en tenant compte des dépenses actuelles des gouvernements dans les régimes publics d'assurance-médicaments, ainsi que des revenus qui seraient générés par le co-paiement d'un régime d'assurance-médicaments.

Les libéraux ont promis de déposer un projet de loi sur l'assurance-médicaments cet automne, dans le cadre de l'accord de soutien et de confiance que le gouvernement a conclu avec le Nouveau Parti démocratique. 

Le rapport du DPB démontre que même si le secteur public dépensait davantage en médicaments, la mise en œuvre d'un régime d'assurance-médicaments permettrait de réaliser des économies à l'échelle de l'ensemble de l'économie

Le DPB estime que les économies réalisées sur les dépenses en médicaments s’élèveront à 1,4 milliard $ en 2024-2025, et que ce chiffre passera à 2,2 milliards $ d’ici 2027-2028.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Voici les points saillants du budget fédéral présenté par Chrystia Freeland

Voici des points saillants du budget fédéral présenté mardi par la ministre des Finances, Chrystia Freeland: - Le déficit pour l’année financière 2023-2024 atteint 40 milliards $, soit exactement la limite que s’était fixée la ministre Freeland dans son énoncé économique de 2023. Pour 2024-2025, Ottawa prévoit un déficit de 39,8 milliards $. - ...

Mobilité du personnel en santé: «Nos objectifs n'ont pas changé», dit Christian Dubé

Appelé à commenter l'échec des pourparlers avec la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé savoir mardi que ses objectifs en matière de mobilité du personnel «n'ont pas changé». «Ce qu'on veut, c'est une certaine flexibilité pour être capable de bien servir nos patients et d'avoir un ...

QS propose d'attirer des immigrants qui voudraient travailler en construction

Le gouvernement québécois devrait mettre en place un programme pilote d’immigration permanente pour retenir les immigrants qui travaillent dans le secteur de la construction, propose Québec solidaire. Dans un communiqué publié mardi matin, le co-porte-parole de la formation politique, Gabriel Nadeau-Dubois, a soutenu qu'une telle voie rapide ...