Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dès le 9 août

Certains criminels notoires ne pourront plus fréquenter les casinos du Québec

durée 15h00
27 juillet 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec va bientôt interdire l'accès à ses casinos d'État aux personnes reconnues coupables de certains crimes.

Le nouveau règlement interdira d'entrée les personnes qui ont été condamnées ou qui ont plaidé coupables à certains crimes au cours des cinq dernières années. Le gouvernement estime que ces clients «pourraient porter atteinte à l'intégrité des activités d'un casino d'État ou miner la confiance du public quant à l'intégrité de ces activités».

Les casinos d'État refuseront ainsi l'accès aux personnes condamnées notamment pour le blanchiment d’argent, l'appartenance au crime organisé, le prêt usuraire ou «toute autre infraction de nature à porter atteinte à l’intégrité des activités d’un casino d’État».

Le règlement fait suite à un audit de 2021 sur l'utilisation des casinos par des membres de groupes criminels organisés.

Le ministre des Finances, Éric Girard, avait demandé cette vérification après que les médias ont rapporté que des membres du crime organisé auraient reçu un «traitement VIP» au Casino de Montréal.

Le règlement entrera en vigueur dans deux semaines, le 9 août, aux quatre casinos d'État du Québec: Montréal, Gatineau, La Malbaie et Mont-Tremblant.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 juillet 2024

Le Canada signe un «pacte de glace» avec la Finlande et les États-Unis

De hauts responsables des gouvernements canadien et américain affirment qu'un nouvel accord trilatéral avec la Finlande aidera les alliés à construire des brise-glaces pour protéger l'Arctique. Le «pacte de glace», comme on l’appelle, vise à renforcer les capacités de construction navale des trois pays afin de dissuader les ambitions russes et ...

10 juillet 2024

Loi 21: le juge Mahmud Jamal accepte la demande de Québec de se récuser

Le juge de la Cour suprême du Canada Mahmud Jamal a accepté de se récuser dans le dossier de la contestation judiciaire de la loi 21 sur la laïcité de l’État, comme le demandait le procureur général du Québec. Dans une lettre datée de mardi, rapportée d'abord dans les médias de Québecor, le juge Jamal soutient qu'il n'existe «aucun fondement ...

8 juillet 2024

Les scrutins à l'étranger rendent peu probables des élections anticipées au Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a fait tourner les têtes à l'international en 2021 lorsqu'il a convoqué des élections anticipées en pleine pandémie de COVID-19. Il avait alors fait ce pari pour tenter de s'assurer une majorité libérale à un moment où tout semblait incertain. Et bien que le pari ait échoué, les Canadiens ont confié à M. Trudeau ...