Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Avec des augmentations salariales

Les conventions collectives de 177 000 fonctionnaires fédéraux sont entérinées

durée 18h00
23 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les conventions collectives de plusieurs milliers de fonctionnaires fédéraux ont été entérinées par Ottawa, ont annoncé le Conseil du Trésor et l’Agence du revenu du Canada, vendredi.

Quelque 177 000 employés sont concernés par ces conventions qui seront signées dans les prochains jours.

Du côté du Conseil du Trésor, les conventions sont renouvelées avec l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), l’Association canadienne des employés professionnels (ACEP), la section locale 104 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et l’Association professionnelle des agents du service extérieur (APASE).

Ces syndicats représentent 138 000 fonctionnaires qui œuvrent notamment en administration, en traduction, en services techniques et en économie ainsi que des opérateurs du 911.

Les fonctionnaires obtiendront les augmentations salariales et les autres améliorations dans les délais convenus, précise le Conseil du Trésor dans un communiqué. L’AFPC ajoute que le ministère a 180 jours à compter de la signature pour appliquer les nouveaux taux de rémunération et verser la paye rétroactive.

«Je suis très heureuse que nous ayons pu renouveler les conventions collectives de 66 % de tous les fonctionnaires représentés», souligne la présidente du Conseil du Trésor, Mona Fortier, dans un communiqué.

En effet, sur 28 conventions collectives, 10 sont maintenant approuvées et 16 autres unités sont en cours de négociation. Il y a également deux unités pour lesquelles des ententes n’ont pas encore été conclues depuis la ronde de négociations de 2018.

À l’Agence du revenu du Canada (ARC), la convention est renouvelée pour les 39 000 employés de l’Alliance de la fonction publique du Canada — Syndicat des employé-e-s de l’impôt (AFPC-SEI).

Elle sera signée mardi et couvre la période de 2021 à 2025. Là aussi, les dispositions et les rémunérations seront appliquées de manière rétroactive.

Ces travailleurs de la fonction publique fédérale et de l’impôt avaient débrayé au mois d’avril, en faisant un des plus importants débrayages au pays.

Le salaire et le télétravail étaient les principaux points en litige. L’AFPC estimait, lorsque ses membres ont entériné les ententes en mai et en juin, avoir fait d’importants gains aux deux chapitres.

Elle évoquait «des augmentations cumulatives totalisant 12,6 % sur quatre ans», ayant cours pour les années 2021 à 2024.

En matière de télétravail — une question clé, tant dans la fonction publique fédérale que provinciale et dans bien des entreprises privées —, l’AFPC estimait avoir obtenu «la meilleure protection au pays».

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Les membres de la FIQ votent jusqu'à minuit sur leur entente de principe

Les 80 000 membres de la FIQ sont appelés à voter jusqu'à 23h59, ce vendredi soir, sur l'entente de principe qui avait été conclue avec Québec quant au renouvellement des conventions collectives. La Fédération interprofessionnelle de la santé a organisé un vote référendaire sur trois jours, mercredi, jeudi et vendredi, après avoir tenu plusieurs ...

durée Hier 12h00

La vérificatrice générale du Québec enquêtera sur le déploiement de SAAQclic

La vérificatrice générale du Québec a déclenché un audit sur le déploiement de la plateforme numérique de la Société de l'assurance automobile du Québec, SAAQclic, qui a connu de nombreux ratés lors de son lancement à l'hiver 2023. Sur son site web, le bureau de la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, propose un formulaire de contribution ...

durée Hier 9h00

Le Canada autorisera les prêts hypothécaires sur 30 ans pour les constructions neuves

Le gouvernement canadien autorisera des périodes d’amortissement de 30 ans sur les prêts hypothécaires assurés pour les premiers acheteurs de maisons nouvellement construites. La ministre des Finances, Chrystia Freeland, en a fait l'annonce jeudi à Toronto, affirmant que cette mesure entrerait en vigueur le 1er août. L'Association canadienne ...