Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec

Québec agit pour ouvrir l’accès aux programmes de techniques en travail social

durée 12h00
29 mars 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Une semaine après la sortie de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ) qui réclamait d’élargir les cohortes dans les programmes de formation en «T.S.», le gouvernement est passé à l’action, mais au niveau collégial.

Lors de la période de questions, mardi après-midi, le premier ministre François Legault a répondu à une question du chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, lui demandant d’ouvrir les portes des programmes à plus d’étudiants.

D’après les données fournies par l’OTSTCFQ, les universités reçoivent environ 5000 demandes d’admission par année alors qu’elles n’ont les ressources que pour accepter 800 étudiants.

M. Legault a répondu au chef de la deuxième opposition qu’il s’agissait d’«une suggestion constructive». Il a alors promis de demander à la ministre de l’Enseignement supérieur de «voir si c’est un problème».

Ajoutant ensuite qu’il ne croyait pas qu’il s’agissait d’un problème, il a tout de même assuré que si «c’est un problème, le nombre de personnes admises pour des formations qui mènent à des postes affichés, mais non comblés, on va s’assurer que ce soit réglé».

D’après le président de l’ordre, Pierre-Paul Malenfant, il manque actuellement environ 1500 travailleurs sociaux dans le réseau de la santé.

En début de soirée, mardi, la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Pascale Déry, a confirmé à La Presse Canadienne avoir d’abord agi pour élargir les cohortes dans les programmes techniques offerts dans les cégeps de la région de Montréal et de Victoriaville.

«S’il y a d’autres cégeps avec lesquels on peut augmenter les cohortes, on va le faire, ça c’est clair. On suit cette situation-là de près parce qu’on sait très bien qu’il y a un besoin important», a-t-elle reconnu en ajoutant que des travaux se poursuivent aussi pour trouver une voie aux bacheliers en psychologie qui ne sont pas admis au doctorat.

Pour le moment, il n’y a cependant pas d’annonce concernant les cohortes dans les programmes universitaires.

«On travaille de très près avec les universités pour voir de quelle manière on peut faire augmenter les cohortes pour le “bac”, a-t-elle répondu. On est préoccupé, ce sont des enjeux qui sont sur ma liste prioritaire.»

L’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec s’inquiète de la pénurie de main-d’œuvre qui frappe aussi le champ d’expertise de ses membres.

Elle a interpellé directement la ministre Déry, la semaine dernière, à l’occasion de la semaine des travailleuses sociales et travailleurs sociaux qui a pris fin samedi. L’ordre demandait un financement bonifié des institutions universitaires afin de leur permettre d’ajouter les ressources et l’espace nécessaires pour former plus de professionnels.

Pour le président de l’OTSTCFQ, il s’agit d’abord et avant tout d’un enjeu de services rendus à la population, surtout en cette période où les besoins de soutien en matière de santé mentale sont criants.

Le contenu en santé de La Presse canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Ugo Giguère, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Les libéraux et les néo-démocrates s'entendent pour l'assurance-médicaments

Les libéraux et les néo-démocrates se sont entendus sur un projet d’assurance-médicaments, au terme de négociations centrales à la survie de l’accord censé maintenir au pouvoir le gouvernement minoritaire de Justin Trudeau jusqu’en 2025. Une source néo-démocrate bien au fait des discussions l’a indiqué  vendredi à La Presse Canadienne. Le réseau ...

durée Hier 12h00

L'organisateur de la manifestation d'Ottawa poursuit le gouvernement fédéral

L’un des principaux organisateurs du soi-disant «Convoi de la liberté» poursuit le gouvernement du Canada pour avoir utilisé la Loi sur les mesures d’urgence pour geler ses comptes bancaires, arguant que cela a violé ses droits garantis par la Charte des droits et libertés pour protester contre les mesures liées à la COVID-19. Chris Barber, ...

22 février 2024

L'Assemblée nationale commémore les deux ans de la guerre en Ukraine

L'Assemblée nationale a commémoré jeudi les deux ans de la l'agression russe contre l'Ukraine. Le 24 février 2022, les forces de Moscou lançaient une offensive pour s'emparer rapidement de la capitale, Kyiv. Depuis le conflit a fait des centaines de milliers de morts, de blessés, de disparus et s'est transformé en guerre d'usure.  Une ...