Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le Bureau du Conseil privé indique que ce rapport «sera rendu public en temps voulu».

Toujours pas de rapport du comité sur les ingérences, un an et demi après le scrutin

durée 16h10
23 février 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Un groupe de hauts fonctionnaires fédéraux chargé de signaler toute ingérence étrangère dans le processus électoral n'a toujours pas publié le rapport sur son travail lors du scrutin de 2021, il y a près d'un an et demi.

Le «Protocole public en cas d’incident électoral majeur» avait été créé avant le scrutin de 2019 pour surveiller et signaler toute menace pesant sur le processus électoral canadien. Ce groupe de sous-ministres et de très hauts fonctionnaires avait pour mandat de poursuivre son travail lors des élections suivantes. 

Après chaque scrutin, le groupe doit aussi évaluer la façon dont il a communiqué avec les Canadiens. Un tel rapport avait été rendu public environ sept mois après les élections de 2019, mais un rapport similaire pour la campagne de 2021 n'est toujours pas disponible.

Le Bureau du Conseil privé indique que ce rapport «sera rendu public en temps voulu».

Les membres du groupe, qui devaient travailler avec les agences de sécurité nationale dans le cadre des mandats de leurs ministères, n'ont par ailleurs fait aucune annonce aux Canadiens concernant une ingérence étrangère lors des élections de 2019 ou 2021.

Ce groupe d'experts est formé du conseiller à la sécurité nationale et au renseignement auprès du premier ministre, des sous-ministres de la Justice, de la Sécurité publique et des Affaires étrangères, ainsi que du greffier du Conseil privé — le grand patron de toute la fonction publique fédérale.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Ottawa réaffectera 10,5 milliards $ aux soins de santé et le logement

Le gouvernement fédéral réaffectera 10,5 milliards $ des budgets de 69 ministères, organismes et sociétés d'État afin d'augmenter les investissements dans les soins de santé et pour le logement, a présenté la présidente du Conseil du Trésor, Anita Anand.  Les détails figurent dans le budget principal des dépenses du gouvernement, déposé jeudi ...

Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...