Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Des hausses « équilibrées » et « responsables »

Le salaire minimum passera à 15,25 $ l'heure au Québec à compter du 1er mai

durée 08h00
19 janvier 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le salaire minimum au Québec augmentera d'un dollar à compter du 1er mai, passant ainsi à 15,25 $ l'heure.

C'est ce qu'a annoncé mercredi le ministre du Travail, Jean Boulet. Cette hausse du salaire minimum bénéficiera à 298 900 salariés, dont 164 100 femmes, a-t-il dit. 

Il s'agit de la plus forte augmentation du salaire minimum en pourcentage depuis 1995. 

Québec cherche à améliorer le pouvoir d'achat des personnes à faible revenu et à encourager la participation au marché du travail.

M. Boulet a également indiqué que le salaire minimum versé aux salariés rémunérés au pourboire serait de 12,20 $ l'heure, une augmentation de 0,80 $.

Pour ceux qui sont affectés exclusivement à la cueillette de framboises ou de fraises, le salaire minimum serait respectivement de 4,53 $ (+0,30 $) et de 1,21 $ (+0,08 $) du kilogramme.

Le ministre a vanté mercredi des hausses «équilibrées» et «responsables», qui ne nuiront pas, selon lui, à la compétitivité des entreprises.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h15

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

durée Hier 14h00

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...

1 février 2023

L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...