Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le déclin de la langue française

Congrès FTQ: des besoins en francisation aussi pour les travailleurs en région

durée 16h00
17 janvier 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Les besoins en francisation des travailleurs se font sentir maintenant même dans les régions du Québec et même dans les réseaux de la santé et de l'éducation.

C'est ce que plusieurs délégués au congrès de la FTQ, provenant de différents syndicats du privé et du public, sont venus dire au microphone, mardi, lors des discussions sur la francisation.

«En région, avec la pénurie de travailleurs, il y a des travailleurs, travailleuses du  Costa Rica qui arrivent, des Philippines. L'enjeu de la langue est important», a soutenu par exemple un représentant du syndicat des Métallos.

Dans le milieu de l'éducation aussi, dans des postes au service de garde, à l'entretien ménager, les Centres de services scolaires ont embauché du personnel qui ne maîtrise pas toujours le français, mais qui est intéressé à l'apprendre, a rapporté un autre délégué du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Il faut donc offrir à ces travailleurs des cours de français, mais pendant les heures de travail, ont-ils proposé.

Une déléguée d'Unifor a soulevé un autre cas, celui des anglophones d'autres provinces qui viennent travailler au Québec et «qui n'ont aucun accès à des cours en français; ils en ont fait au secondaire et au primaire, comme nous on en a fait des cours d'anglais, mais après ça ils n'ont pas pratiqué et, quand ils arrivent au Québec, ils n'ont aucun accès à ces cours-là».

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h15

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

durée Hier 14h00

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...

1 février 2023

L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...