Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Assemblée nationale du Québec

Les députés du PQ n'ont pu entrer au Salon bleu aujourd'hui

durée 15h00
1 décembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Les trois députés du Parti québécois (PQ) n'ont pas pu entrer au Salon bleu jeudi matin, à l'Assemblée nationale.

La sergente d'armes de l'Assemblée nationale leur a bloqué l'accès parce qu'ils n'avaient pas prêté serment au roi Charles III.

Entre-temps, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Nathalie Roy, faisait une mise au point pour souligner qu'il appartenait aux élus de changer les règles, et non à la présidence.

Plus tôt, le premier ministre François Legault a réitéré l'intention de son gouvernement de légiférer la semaine prochaine pour abolir l'obligation pour les députés de prêter serment au roi. M. Legault a affirmé que des avis juridiques avaient guidé sa décision de respecter les règles actuellement en vigueur.

Quant au député du Parti libéral (PLQ) André Fortin, il a dit qu’il n’a pas été ravi lui non plus de prêter allégeance à Charles III, mais qu'il a voulu respecter les règles en place.

Québec solidaire (QS) a pour sa part dit souhaiter que la présidente de l'Assemblée nationale laisse les députés du PQ siéger jeudi.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h15

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

durée Hier 14h00

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...

1 février 2023

L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...