Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Le Canada se prépare à jeter 13,6 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca

durée 16h30
5 juillet 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le Canada est sur le point de jeter plus de la moitié de ses doses du vaccin d'Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19, car il n'a trouvé aucun preneur ni au Canada ni à l'étranger.

Une déclaration de Santé Canada indique que 13,6 millions de doses du vaccin ont expiré au printemps et seront jetées.

Il y a un an, le Canada avait annoncé qu'il ferait don de près de 18 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca à des pays à faible revenu.

Au 22 juin, près de neuf millions de doses avaient été livrées à 21 pays différents.

Mais la demande pour le vaccin d'AstraZeneca est limitée, selon Santé Canada, qui n'a pas été en mesure de trouver plus de preneurs pour les doses disponibles.

Le Canada a également fait don de 6,1 millions de doses du vaccin de Moderna sur les 10 millions de doses promises, mais a jeté 1,2 million de doses de ce vaccin.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les membres du SPGQ ont approuvé l'entente de principe à 95 %

Les employés de la fonction publique représentés par le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) ont approuvé l'entente de principe avec Québec à 95 %, a annoncé le syndicat vendredi matin. Selon le SPGQ, 83 % de ses 26 000 membres ont participé au vote. L'entente comprend une augmentation salariale de 17,4 % sur cinq ans, ...

durée Hier 12h00

Les sénateurs adoptent le projet de loi visant à contrer l'ingérence étrangère

Le Sénat a adopté mercredi soir le projet de loi visant à contrer les actes d'ingérence étrangère au Canada. Les sénateurs ont approuvé le projet de loi C-70 après avoir rejeté une proposition d'amendement qui visait à garantir que des innocents ne soient pas pris dans ses filets. Le projet de loi, qui doit maintenant obtenir la sanction ...

19 juin 2024

La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique». En fait, ce ne ...