Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Charte des régions

«Moins de paternalisme, plus de régionalisme», propose Dominique Anglade

durée 13h21
21 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

La cheffe libérale Dominique Anglade dit souhaiter pour les régions moins de «paternalisme» et plus de «régionalisme».

Ce slogan était bien en vue lors de la présentation officielle de sa «Charte des régions», jeudi, à Trois−Rivières. 

Il s’agit là d’une «première étape» pour relancer la discussion sur le développement des régions, selon Mme Anglade, qui était appelée à commenter la dégringolade de son parti dans les sondages.

Le Parti libéral ne récolterait aujourd’hui que 17 % des intentions de vote, comparativement à 44 % pour la Coalition avenir Québec de François Legault, suggère le plus récent sondage Léger.  

Jeudi, la cheffe libérale a dit vouloir redonner le pouvoir aux régions, pour qu’elles déterminent notamment le nombre d’immigrants qu’elles veulent accueillir.

Par ailleurs, un gouvernement Anglade s’assurerait d’avoir un sous−ministre et un secrétariat dans chacune des régions du Québec pour que des décisions soient prises localement.

«Ce n’est pas à Québec de décider ce qui va se passer dans chacune de nos régions, a martelé Mme Anglade. On a des gens extraordinaires sur le terrain qui sont capables de prendre des décisions.

«Ce n’est pas normal que l’Université du Québec en Outaouais veuille faire des programmes spécifiques, (...) puis qu’elle ne soit pas capable de le faire parce que justement, Québec prend une décision différente», a−t−elle illustré.

La Charte des régions libérale est le fruit d’une vingtaine de consultations avec plus de 1400 personnes.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

durée Hier 16h15

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...

durée Hier 9h34

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...