Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les bureaux municipaux relogés à la bibliothèque

Des dégâts majeurs à l’hôtel de ville de Saint-Boniface

durée 14h01
8 mars 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Dans une longue allocution lundi soir, le maire de la municipalité de Saint-Boniface, Pierre Désaulniers a exposé les problèmes du bâtiment de l’hôtel de ville.

Depuis décembre, les employés municipaux ont déménagé leurs pénates dans la bibliothèque, « car nous avions tout ce dont nous avions besoin pour les postes de travail, l’informatique et les téléphones », explique le maire Désaulniers en entrevue.

C’est à la suite d’un bris du drain de la toiture qu’il a fallu faire des réparations importantes. Lorsque les ouvriers ont ouvert le plafond, ils ont constaté, « de la pourriture, des moisissures et des champignons. C’était dangereux pour la santé des employés et ça dépassait les normes de la CNESST », ajoute M. Désaulniers.

Le conseil municipal a pris connaissance à ce moment-là que l’architecte consulté nous a dit qu’il y avait eu trois avis de réparation entre 2011 et 2013, mais aucune réparation n’avait été entreprise par le conseil de ville de l’époque.

« Nous avons évalué différentes solutions, comme déménager dans des locaux vacants ou encore louer des roulottes pour le temps des réparations. Mais les coûts de location des roulottes ont été estimés à 193 000 $ par année. Il valait mieux aller à la bibliothèque », soutient le maire.

Entre-temps, une firme d’architectes a été mandatée en février pour évaluer les coûts de réparation ou de reconstruction d’un nouvel hôtel de ville pour régler les problèmes de salubrité du bâtiment actuel.

« Nous n’avons pas encore l’évaluation des coûts, mais ça pourrait être très cher, estime le maire. Mais nous savons que les réparations ou la reconstruction pourraient commencer au printemps 2023 pour réintégrer le bâtiment à l’automne 2023. C’est un problème dont on aurait pu se passer. »

Les coûts des travaux pourraient représenter quelques centaines de milliers de dollars, et le conseil municipal devrait avoir un portrait de la situation dans les prochaines semaines. Actuellement, les 15 postes de travail ont été relogés à la bibliothèque au 115, rue Langevin.

Dans sa missive aux citoyens, il souligne que tous les efforts sont faits pour conserver l’accès à la bibliothèque et qu’un projet de déménagement est même envisagé.

Cependant, « la médiatisation du dossier dans les dernières semaines a malencontreusement fait ombrage à notre municipalité et a laissé place à de la désinformation sur les réseaux sociaux et sur la place publique. Il est important que les échanges entre nous, les élus, les employés municipaux, les bénévoles et les citoyens se fassent de manière courtoise, respectueuse et civilisée. Les gestionnaires et employés municipaux sont embauchés en raison de leurs compétences pour réaliser les mandats et tâches qui leur sont confiés et ils ont la confiance du conseil municipal », conclut le maire Pierre Désaulniers dans la déclaration faite au conseil municipal.

 

 

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...

28 septembre 2022

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

27 septembre 2022

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...