Publicité

29 octobre 2021 - 13:00 | Mis à jour : 13:03

Le gouvernement dit ainsi répondre aux demandes du milieu

Services de garde : Québec annonce 1495 places subventionnées en Mauricie d'ici 2025

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Québec a annoncé aujourd’hui la création de 1495 places en services de garde éducatifs à l'enfance dans la région de la Mauricie d'ici 2025.

De ce nombre, le gouvernement du Québec attribue ainsi 612 nouvelles dans l'appel de projets en continu lancé le 21 octobre dernier. Celles-ci s'ajoutent donc aux 883 places en voie d'être créées provenant d'appels de projets antérieurs.

En tout, ce sera donc 1 495 nouvelles places qui seront créées et réparties à travers les 6 MRC et villes de la région.

Rappelons que lors du lancement du Grand chantier pour les familles, le gouvernement a également lancé un nouvel appel de projets pour l'attribution de 17 000 places subventionnées partout au Québec, en plus d'un millier de places en milieu autochtone, pour un total de 18 000 nouvelles places pour compléter le réseau des SGEE.

Ce plan est le plus ambitieux depuis la création du réseau. Cet appel de projets se fait en continu plutôt qu'à date fixe et offre plus de flexibilité en permettant aux demandeurs de présenter un projet à tout moment de l'année.

Demande du milieu

Cette approche répond à une demande du milieu.

« Aujourd'hui, je suis vraiment fier d'annoncer que chaque enfant de la Mauricie aura une place dans les prochaines années. Aucun autre gouvernement n'a posé un geste comme celui-ci, affirme Mathieu Lacombe, ministre de la Famille. J'ai dit clairement qu'on compléterait le réseau des services de garde, et l'annonce de ce nouvel appel de projets concrétise notre engagement. Avec notre Grand chantier pour les familles, je veux que ces tracas soient derrière nous. Partout au Québec, ce sont 37 000 nouvelles places qui verront le jour d'ici 2025. Comme gouvernement, on va aussi créer des places dès le moment où des besoins se feront sentir. On se donne les bons outils pour être plus efficaces et mieux développer notre réseau. Tous les enfants, peu importe d'où ils viennent, doivent pouvoir développer leur plein potentiel. »

« Notre région était en déficit criant de places subventionnées, ajoute M. Boulet. L'annonce d'aujourd'hui est une excellente nouvelle pour les familles mauriciennes qui pourront bientôt profiter de ces centaines de nouvelles places dans nos services de garde éducatifs à l'enfance. La situation des parents de jeunes enfants n'est pas évidente en ce moment, et notre gouvernement s'engage concrètement à développer notre réseau. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.