Publicité

4 août 2021 - 07:00

Des projets proposés par des citoyens

Plus que quelques jours pour voter pour le budget participatif à Rivière-du-Loup

Par Catherine Deveault

Il ne reste que quelques jours pour voter pour le projet citoyen qui se réalisera en 2022. Pas moins de 11 projets sont dans la course pour bénéficier de la somme de 150 000 $ en jeu. Leur sort est entre les mains des Louperivois, qui ont jusqu’au 15 août pour déterminer le vainqueur.

Pour enregistrer son choix, il suffit de se rendre sur la plateforme web BudgetParticipatifRDL.ca. Il est également possible de le faire en personne à la réception de l’hôtel de ville ainsi qu’à la bibliothèque Françoise-Bédard, sur les heures d’ouverture. Dans tous les cas, les descriptions des projets, leurs objectifs, ainsi que le lieu envisagé et le coût estimé sont disponibles.

Les projets proposés par des citoyens sont fort variés :

  • Construction d’un parc à vélos et d’une piste de sauts 

  • Implantation de végétaux comestibles

  • Ajout d’infrastructures et de mobilier au parc des Chutes

  • Terrain sportif en sable de plage

  • Piste d’hébertisme

  • Panneau d’affichage électronique

  • Terrasse vintage musicale

  • Tour d’observation

  • Module de jeu au parc de la Pointe

  • Module de jeu au parc des Chutes

  • Implantation de 24 cercles de la jasette avec foyer extérieur

Le grand gagnant du vote populaire sera annoncé le 7 septembre prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.