Publicité

16 juillet 2021 - 15:00

Revitalisation de la 105e Avenue et Arboretum du parc de la Rivière-Grand-Mère

Inauguration des projets du Budget participatif citoyen à Shawinigan

Par Catherine Deveault

La Ville de Shawinigan a inaugurer cette semaine les deux projets réalisés à la suite de la première édition du Budget participatif citoyen en 2019.

« Je suis très heureux qu’on puisse enfin inaugurer ces deux premiers projets issus du Budget participatif citoyen. Ce sont des exemples concrets d’idées proposées et choisies par des citoyens, au bénéfice de toute la communauté. Le concept de budget participatif, c’est une excellente façon d’encourager la participation citoyenne et il sera assurément de retour dans les prochaines années. »

- Le maire de Shawinigan, Michel Angers

Revitalisation de la 105e Avenue

Ce projet d’une valeur de près de 200 000 $ était présenté par Antoine Champoux et Mathieu Beauchamps, en collaboration avec le Regroupement des gens d’affaires du secteur Shawinigan-Sud. La revitalisation de la 105e Avenue, entre la 117e Rue et la 125e Rue, visait à encourager l’activité commerciale et à assurer la prospérité et la diversité des commerces.

D’une part, des travaux ont été réalisés pour créer des avancées de trottoirs (bordures, trottoirs et pavage). Des aménagements de végétaux (gazon, arbres et arbustes) ont été faits, dans le but d’ajouter de la verdure. D’autre part, les 62 lampadaires qui bordent cette section de l’avenue ont été repeints.

« Je suis heureuse qu’Antoine et Mathieu se soient mobilisés, avec l’appui des commerçants, pour contribuer à la vitalité de cette artère commerciale. Je les remercie pour leur implication dans ce beau projet pour la population. Une 105e Avenue verte est beaucoup plus attrayante .»

- Josette Allard-Gignac, conseillère municipale du district Almaville

Arboretum au parc de la Rivière-Grand-Mère

Ce projet d’une valeur estimée de 50 000 $ était présenté par monsieur Louis Tremblay, en collaboration avec Patricia Dellow, Mélissa Brassard et Joane Lavoie Fortin. Il s’agit d’un aménagement à saveur éducative permettant de faire connaître les différentes espèces d’arbres et d’arbustes indigènes au Québec, tout en sensibilisant la population à l’écologie et à l’environnement.

En tout, 138 végétaux ont été plantés et répartis en quatre emplacements dans le parc. Chaque emplacement représente une thématique : arbres à noix, arbres à fleurs, chemin olfactif et arboretum.

La population pourra donc observer plus d’une trentaine de variétés différentes de végétaux dans le parc de la Rivière-Grand-Mère. Des panneaux d’interprétation ont d’ailleurs été installés au pied de chaque variété d’arbres.


« Le parc de la Rivière-Grand-Mère est un joyau à Shawinigan et ce projet permet d’y apporter une nouvelle dimension éducative et écologique. Je tiens à féliciter Louis et les membres de la Corporation pour cette belle initiative .»

- Nancy Déziel, conseillère municipale du district de la Rivière

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.