Publicité

18 mai 2021 - 18:30

Pandémie de COVID-19

François Legault présente un plan de déconfinement « prudent et graduel »

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

C’est un plan de déconfinement « prudent et graduel » qu’a présenté ce soir le premier ministre du Québec, François Legault.

Pour commencer, le premier ministre a précisé que dès lundi prochain, le 24 mai, toutes les écoles primaires au Québec seront ouvertes. Tous les secondaires 1 et 2 pourront également reprendre l’école en présentiel, mais les secondaires 3-4-5 seront présents, quant à eux, un jour sur deux seulement.

Le gouvernement procédera d’abord à un assouplissement des mesures sanitaires selon l’échéancier suivant : 

- D'ici le lundi 31 mai, la grande majorité des régions du Québec vont passer au orange. Cela signifie que les élèves de secondaires 3-4 et 5 pourront revenir à l’école en présentiel à temps plein. Aussi, les restaurants et les gyms seront ouverts à nouveau. Actuellement, la Côte-Nord, la Mauricie et Centre-du-Québec ainsi que le Saguenay - Lac-Saint-Jean sont déjà en zone orange.

- Le 14 juin au plus tard, la majorité des régions vont passer au jaune. Ce qui veut dire que des personnes qui résident à deux adresses différentes pourront se voir à l’intérieur des maisons. Les sports d’équipe en extérieur pourront recommencer, les bars pourront ouvrir aussi. Notons que la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, le Nord-du-Québec et l’Abitibi-Témiscamingue sont déjà au palier jaune.

- D’ici le 28 juin, la majorité des régions passeront au vert. Ainsi, 10 personnes provenant de trois adresses différentes pourront se voir dans les maisons et tous les sports d’équipe en intérieur pourront reprendre. 

Qui plus est, des mesures de déconfinement vont s'appliquer à toutes les régions du Québec, et ce, suivant trois étapes que voici :

- 28 mai :  Cinq assouplissements seront mis en place. Il n’y aura plus de couvre-feu, les terrasses des restaurants pourront ouvrir, les rassemblements dans les cours arrière seront autorisés, mais limités à huit personnes et avec distanciation sociale, les déplacements entre régions seront permis. Enfin, les grandes salles et les stades pourront ouvrir à nouveau en respectant une capacité de 250 personnes par section (exemple : balcon, galerie, etc.) pour un total de 2 500 personnes. 

- 11 juin : Les terrasses des bars pourront ouvrir et les activités extérieures supervisées de sports et de loisirs seront permises en groupes de 25 personnes, maximum.

- 25 juin : Les personnes qui auront reçu leurs deux doses de vaccins pourront se visiter dans les maisons sans masque et sans distanciation sociale. Qui plus est, les  camps de jour et les camps de vacances vont ouvrir. Les festivals en plein air seront autorisés avec un maximum de 2 500 personnes.

L’objectif du premier ministre est qu’à la fin mois d'août 75% des 12 ans et plus aient reçu leurs deux doses de vaccins contre la COVID-19. Si cet objectif est atteint, il ne sera plus nécessaire de porter le masque dans la plupart des lieux publics. Aussi,  tous les jeunes qui étudient au Cégep et à l’université pourront revenir en présentiel pour la rentrée. 

« Continuez de respecter les consignes. L'espoir est là. On va pouvoir reprendre doucement, mais pour ça il faut que les Québécois se fassent vacciner.  Cela rime avec été et avec petit party », a terminé François Legault.

Au moment d’écrire ses lignes, aucune précision n’a été donnée quant aux régions qui pourront changer de palier. Selon le premier ministre, « la majorité des régions signifie qu’on espère que ce soit toutes les régions. »

Objectif de vaccination devancé
Le premier ministre du Québec a également annoncé que l’avancée de la vaccination était mieux que ce qui avait été espéré. Finalement,  75 % des adultes du Québec devraient avoir reçu leur première dose de vaccination contre la COVID-19 d’ici le 15 juin au lieu du 24 juin, initialement visé.

« Ça se passe dans la bonne humeur et l'efficacité. Je suis très impressionné, les Québécois répondent bien, génération par génération, ils ont fait leur devoir de citoyens. »  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.