Publicité

10 juillet 2020 - 16:00 | Mis à jour : 16:51

COVID-19

À Trois-Rivières, François Legault fait le point sur les CHSLD et les professionnels en soin

Par Inès Lombardo, Journaliste

Ce vendredi 10 juillet, accompagné du député de Maskinongé Simon Allaire, François Legault poursuivait sa tournée québécoise à Trois-Rivières pour faire le point sur la COVID-19. Dans l'une des régions la plus touchée par le virus, conditions de vie des aînés et négociations en cours pour les salaires avec les employés du CIUSSS MCQ, ont été abordés.

Après sa rencontre avec le PDG du CIUSSS MCQ Carol Fillion, le premier ministre a souligné à nouveau que plus de 200 CHSLD de la région ont été durement touchés pendant la pandémie, certains plus que d’autres (comme celui de Laflèche à Shawinigan). « Nous nous sommes rendus compte plus que jamais du manque de personnel. Des employés travaillaient dans plus d’un établissement. »

Un enjeu de taille, auquel Québec a cru bon de répondre par l’offre d’une formation, du 15 juin au 15 septembre, à laquelle 360 étudiants ont répondu dans la Mauricie et le Centre-du-Québec.

« Ces jeunes vont être employés pour travailler à temps plein dans les CHSLD, a martelé François Legault. Le défi est justement le temps complet. La moitié sont à temps partiel… On a beaucoup de postes affichés mais non comblés. »

Des représentants syndicaux des professionnels en soins sont en négociation avec le gouvernement pour augmenter les salaires. Demain à Trois-Rivières, une manifestation est prévue à ce sujet. François Legault a rappelé qu’une augmentation du revenu de 12% était possible pour les préposés aux bénéficiaires mais pas pour tous les employés des CIUSSS, qui verraient plutôt leur salaire bondir à 7% sur trois ans. 

« Dans un contexte où le Québec va subir un déficit de 15G$, je pense que 7% est un chiffre raisonnable », a-t-il maintenu.

De nouvelles maisons des aînés dans la région

Hier, le gouvernement a annoncé la construction prochaine d’une maison des aînés à Trois-Rivières. Idem à Drummondville. D’autres annonces de ce type devraient suivre, pour éviter que les aînés se partagent des chambres doubles ou triples. C’est le cas de plus de 500 aînés dans la région. D’où la propagation rapide lors de la première vague de la pandémie.

« Il faut arrêter ça. On a demandé un projet de loi. On en redéposera un nouveau pour accélérer les autorisations », a affirmé François Legault.

Un bon début de relance en Mauricie

Au niveau de la relance, le taux de chômage du Québec étant passé de 13,7% en mai à 10,7% en juin, le premier ministre a félicité les travailleurs.

Plus d’efforts sont attendus: il a ainsi souligné l’aide disponible pour les petites entreprises à travers le transferts des fonds locaux d’investissement. À Trois-Rivières, il dit également compter sur le pouvoir plus important donné à Investissement Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.