Publicité

8 juillet 2020 - 06:00

Sensibilisation des citoyens au programme

Navigation à Shawinigan: la Ville se dote d'un code éthique pour le Lac-aux-Piles

Le conseil municipal de la Ville de Shawinigan adoptera à la séance publique de ce soir une résolution autorisant la mise en place d’un code d’éthique pour la navigation sur le lac des Piles. Présenté sous forme de projet pilote cet été, le code d’éthique fera l’objet d’un sondage auprès des usagers tout au long de la saison de navigation en cours, en vue d’une entrée en vigueur officielle pour la saison estivale 2021.

«Lors de la réalisation du plan directeur du lac des Piles, l’un des enjeux retenus par les citoyens était la cohabitation des usages et des différentes activités nautiques. Le code d’éthique fait partie des actions actuellement en cours de réalisation. Nous avons d’ailleurs obtenu la collaboration de l’association des résidents du lac des Piles pour élaborer ce code d’éthique», explique Élyse Ménard, directrice du service de l’aménagement du territoire.
 
Sensibilisation des citoyens au programme

Des bouées seront installées sous peu sur le lac afin de sensibiliser les usagers aux bonnes pratiques et à la cohabitation des usages. L'escouade bleue de la Ville assurera également une campagne de sensibilisation auprès des usagers.
 
Le projet s’inscrit dans le cadre du Programme de soutien aux enjeux de l’eau (2020-2021) et vise à assurer la mise en place de bonnes pratiques en navigation par les usagers afin de minimiser les impacts environnementaux liés à la navigation.
 
Il assure également l'adhésion de la majorité des usagers aux bonnes pratiques du code d’éthique proposé par la Ville de Shawinigan. 
 

Le code d'éthique pour les usagers du lac des Piles, est dis^ponible sur le site internet de la Ville : shawinigan.ca/navigation. Les usagers intéressés à répondre au sondage peuvent manifester leur intérêt en écrivant à [email protected].

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.