Publicité

9 avril 2020 - 14:30

PANDÉMIE- COVID-19

« Ce sera long avant de pouvoir se réunir à 200 personnes sous un même toit ou dans un même endroit », François Legault

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dans son point de presse quotidien du jeudi 9 avril, le premier ministre François Legault n’a pas été aussi loin que son homologue au Canada, Justin Trudeau, dans ses prévisions en lien avec la fin de la crise. Par contre, il a admis que ce sera long avant de retrouver une vie normale telle que nous la connaissions avant la pandémie actuelle.

« Je l’ai dit hier, ce sera long avant de pouvoir se réunir à 200 personnes sous un même toit ou dans un même endroit », a-t-il précisé lors cet exercice télédiffusé et regardé par des millions de citoyens.

Une affirmation qu’a entérinée le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda. « Nous allons procéder à certaines réouvertures partielles dans les prochaines semaines. Sinon, le monde va devenir fou. Nous sommes prêts à accepter et tolérer une certaine transmission communautaire, mais ce qu’on ne veut surtout pas, c’est tout relâcher et que ce soit ou que cela devienne pire que maintenant », a-t-il imagé.

Plus de 200 décès à ce jour 

Le bilan du jour fait état de 41 décès supplémentaires par rapport à la veille, pour un total de 216. Au total, le Québec compte 10912 cas confirmés, soit une augmentation de 881 par rapport au jour précédent. De ce nombre 679 personnes sont hospitalisées et 196 d’entre elles reposent aux soins intensifs.

« Il reste quelques jours avant l’atteinte du sommet de la courbe selon nos prédictions. Même si le nombre de décès est important, on s’y attendait et les données correspondent à nos attentes et prévisions. C’est la bonne nouvelle, même si un décès en est un de trop. Le nombre d’hospitalisation et de gens qui sont aux soins intensifs se stabilisent, deux facteurs essentiels pour repartir progressivement l’économie », a expliqué le premier ministre.

Il a aussi précisé que 99 % des décès survenus depuis le début de la crise ont emporté des gens âgés de plus de 60 ans. « C’est sur ces tranches d’âge que l’on doit concentrer notre attention. Je rappelle donc l’importance de ne pas faire de visites aux ainés même si c’est difficile, surtout à l’approche de Pâques. Mais c’est une question de vie ou de mort. »

Mesures supplémentaires dans les CHSLD et résidences pour aînés

Il a aussi rappelé que des mesures supplémentaires sont prises depuis quelques jours dans les CHSLD et résidences pour personnes âgées. « Tout membre du personnel qui se trouve à moins de 2 mètres des résidents a l’obligation de porter un masque. De plus, des tests de dépistage seront faits auprès de tous les résidents et membres du personnel de ces endroits automatiquement si on décèle ou a décelé sur place au moins un cas positif. Du personnel est aussi réaffecté vers ces milieux de vie, car c’est notre devoir de protéger cette clientèle », a conclu M. Legault.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.