Publicité
17 décembre 2019 - 10:30 | Mis à jour : 10:43

Budget 2020 de 98 282 000 $

Budget 2020 à Shawinigan : une hausse de 4,9% par rapport à 2019

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal a adopté hier le budget de la Ville de Shawinigan pour l’année 2020. Les dépenses prévues seront de 98 282 000 $, comparativement à 93 708 000 $ en 2019, pour un écart de 4,9 %.

Le compte de taxes moyen pour une résidence unifamiliale moyenne sera de 2 720,91 $, soit une hausse de 2,24 % sur celui de 2019. Parmi les faits saillants, la péréquation municipale dont bénéficient les citoyens de Shawinigan connaît une baisse significative de près de 1 M$, alors que les frais des matières recyclables et du transport en commun entraînent des hausses respectives de 13,50 $ et de 11,60 $ sur le compte de taxes moyen.
 
Hausse de la masse salariale pour 2020 avec 1,7M$ en plus
 
« Nous avons dû faire face à de nombreux défis pour la préparation de ce budget 2020 et nous avons réussi à contenir la hausse du compte de taxes moyen légèrement en deçà de l’Indice des prix à la consommation », reconnaît le maire Michel Angers.
 
En plus de perdre près de 1 M$ en péréquation, Shawinigan a dû absorber des augmentations de frais incompressibles à plusieurs postes budgétaires. Les matières recyclables coûtent 650 000 $ de plus, le transport en commun est en hausse de 290 000 $, la facture pour la Sûreté du Québec augmente de plus de 255 000 $, la masse salariale du personnel augmente de 1,7 M$ (la plus grosse dépense en 2020, par fonction) et les primes d’assurance sont en hausse de 460 000 $. Finalement, le coût pour le déneigement des rues va atteindre près de 10 % du budget total à 9,6 M$, soit une augmentation de 1,6 M$. 

 

La Ville de Shawinigan prévoit mettre sur pied, au cours de la prochaine année, des initiatives écoresponsables. Ces projets, qui seront en lien avec l’esprit du Schéma d’aménagement et de développement durable et de la Déclaration citoyenne de lutte aux changements climatiques, viseront à réduire l’empreinte carbone de la Ville tout en entraînant des économies. Ces projets seront annoncés lors de leurs mises en œuvre.
 
Des légères hausses des taux de taxes foncières
 
Pour 2020, le taux de la taxe foncière générale passe de 1,4230 $ à 1,4473 $. Quant au taux de taxe pour le transport en commun, il passe de 0,0353 $ à 0,0432 $, alors que le taux moyen de la taxe pour le service de la dette des anciennes municipalités va connaître une légère baisse passant de 0,0140 $ à 0,0112 $.
 
Le taux de la taxe foncière pour la catégorie des immeubles de 6 à 9 logements est le même que celui pour la catégorie résidentielle. Le taux de la taxe foncière pour les catégories commerciale et industrielle est fixé respectivement à 2,5673 $ et à 3,4230 $.
 
Le taux de la taxe foncière de la catégorie agricole est fixé au plus bas taux permis par la loi, c’est-à-dire à 0,9653 $. Le taux de la taxe foncière pour les terrains vacants desservis par les services municipaux est fixé à 2,4894 $. Dans ce cas, il s’agit d’un incitatif à la construction pour les propriétaires de ces terrains situés majoritairement dans le périmètre urbain.
 
Augmentation limitée de deux tarifs: les matières recyclables et les infrastructures d'eau potable

 

Les montants de la plupart des tarifs qu’on retrouve sur le compte de taxes ont été maintenus. Toutefois, un ajustement à la hausse a été nécessaire pour deux tarifications.
 
L’augmentation reliée aux matières recyclables est due à la hausse de la facturation de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie. La hausse reliée au service de la dette – eau résidentielle est associée au financement des travaux de mise aux normes des infrastructures d’eau potable de la Ville qui se terminent en 2019. Ces deux nouvelles tarifications expliquent la hausse de 16,50 $ pour cette section du compte de taxes moyen.
 
Le compte de taxes moyen augmente de 2,24 %
 
Le conseil a adopté, le 25 novembre dernier, le règlement SH-628 visant à créer une réserve financière pour le financement de dépenses liées à la fourniture des services de l’eau. Cette réserve permet de mieux répartir dans le temps l’effort financier des citoyens. En conséquence, il a été possible d’atténuer l’impact du démarrage des nouvelles installations de traitement de l’eau en conservant au même niveau que 2019 la tarification de l’eau résidentielle et en limitant à 3 $ la hausse de la tarification pour le service de la dette – eau résidentielle.
 
Donc, les ajustements apportés aux taxes foncières et à la tarification portent le compte de taxes moyen pour une résidence unifamiliale moyenne de 146 800 $ à 2 720,91 $ comparativement à 2 661,31 $ en 2019, soit une hausse de 2,24 %.
 
Le compte de taxes moyen varie selon les secteurs de la Ville en fonction des valeurs foncières moyennes des résidences unifamiliales de chacun des secteurs et du taux de taxe foncière associé à la dette de chacune des anciennes municipalités.
 
Les résidents des secteurs Grand Mère et Saint-Gérard-des-Laurentides ont terminé le paiement de la dette de leur ancienne municipalité.
 
 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.