Publicité
21 janvier 2020 - 06:00

Hockey

Lettre ouverte de Dany Dubé, membre du comité de relance de l'équipe des Patriotes: "Se démarquer"

Par Salle des nouvelles

Dany Dubé est un animateur et commentateur sportif qui a été joueur et entraîneur des Patriotes de l’UQTR (hockey). Il est membre du comité de la relance des Patriotes. Voici sa lettre ouverte.

Aujourd’hui il m’apparaît important, en tant que membre du comité de la relance des Patriotes, de vous faire part des raisons qui m’ont poussées à joindre le comité piloté par Daniel Lamarre. L’excellence! L’homme à la tête de ce comité m’a inspiré dès mes débuts lors de ma deuxième carrière en communication. Daniel était à l’époque le président de TVA. Nos liens remontent donc aux années ‘90. Mais plus encore la Mauricie est notre point d’encrage. Trois-Rivières est ma terre d’adoption et Daniel a vu le jour en à Shawinigan et possède donc un lien très fort ainsi que des racines dans notre région. Tous deux sommes animés par ce même engagement de redonner à ceux qui ont marqué notre passage.

Un jour, Clément Jodoin m’a dit : « Dany, l’UQTR ce n’est pas une grosse université, mais ça nous empêche pas d’être excellents! » Encore aujourd’hui, cette pensée m’anime.

Nous avons réussi ensemble ce que bien des gens croyait impossible pour une petite université. Le projet du nouveau Colisée nous permet de voir grand, de se démarquer! Les Patriotes représentent pour la Mauricie de grands ambassadeurs qui procurent un rayonnement partout au Canada et même au-delà de nos frontières. Sa renommée rejaillit sur toute notre région. Maintenant, pour faire du Colisée une fierté régionale il faut voir grand! Cette infrastructure pourrait nous ouvrir une fenêtre sur la planète hockey.

Pour ce faire, il faut se voir comme un carrefour où se marie excellence académique et sportive. A travers des événements, compétitions et rassemblements nous deviendrons un incontournable dans le développement du hockey au Canada. Je crois que la création de liens forts avec Hockey Québec, la LHJMQ, ainsi que tous les autres entités du réseau étudiant, permettra son épanouissement. En ce sens l’association avec le programme Ulysse U20 nous permettra d’offrir à la région un calendrier de compétitions et d’événements très relevés impliquant des institutions collégiales et universitaires nord-américaines de la NCAA. Pour avoir été impliqué directement dans telles rencontres, je sais que la fierté de nos athlètes étudiants sera sollicitée de façon significative en raison de la qualité de ce niveau de jeu.

En plus de la qualité du spectacle présenté, ce calendrier nous permettra de créer un milieu riche en projets de Recherche et Développement. En plus de devenir un pôle d’attraction pour toute la planète hockey, il permettra de faire grandir notre hockey en Mauricie en offrant différentes opportunitésaux associations de hockey mineur.

Enfin, l’UQTR et son département des sciences de l’actualité physique nous permettra, par son approche scientifique, la validation de certains concepts et technologies notamment dans un apprentissage par l’utilisation du contenu numérique. Ce projet est excitant et rassembleur. Il nourrit notre appétit pour le hockey, mais aussi notre désir d’avoir ce qu’il y a de mieux pour notre jeunesse. Les Patriotes représentent le point culminant d’un parcours que nous pouvons bonifier. L’excellence c’est bien sûr le jumelage des compétences, mais encore plus qu’un programme, c’est une de faire qui nous ressemble!

Trois-Rivières notre ville universitaire, les Patriotes notre équipe! Ensemble on peut se démarquer!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.