Publicité

31 juillet 2020 - 14:30

Scène policière

Arrestation d'un homme de La Tuque pour leurre informatique

Par Salle des nouvelles

Le 29 juillet, les enquêteurs de la Sûreté du Québec du poste de l’agglomération de La Tuque ont procédé à l’arrestation d’un homme de La Tuque relativement à du leurre informatique.

Réjean Junior Gravel, 33 ans, a comparu le jeudi 30 juillet au palais de justice de La Tuque pour faire face à une accusation de leurre informatique. Il a été libéré par le tribunal avec des conditions.

Les policiers ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi pour analyse.

Parents vigilants
Par ailleurs, la Sûreté du Québec rappelle que l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet peut prendre différentes formes.

Certains cyberprédateurs persuadent l’enfant de produire du matériel (des photos ou des vidéos) de nature sexuelle en le manipulant ou le menaçant. D’autres font semblant de faire partie du même groupe d'âge ou se font passer pour des adultes de confiance afin d’établir un lien avec le jeune et ultimement, le rencontrer et l'exploiter.

Parfois, aussi, ce sont les jeunes qui produisent et partagent sur diverses plateformes web des images intimes d’eux-mêmes sans toutefois prendre conscience de toutes les conséquences que peuvent amener ce genre de comportement.

Toute forme de contenu à caractère sexuel impliquant des mineurs, qu’elle soit l’œuvre d’un cyberprédateur ou d’une initiative personnelle, est illégale.

La SQ indique qu'il est important que les parents demeurent vigilants et portent une attention particulière à l’utilisation que leurs enfants font des appareils électroniques et à leurs activités sur Internet. 

Voici quelques conseils de prévention pour protéger les enfants de l'exploitation sexuelle sur internet :

·Sensibilisez votre enfant aux dangers auxquels il peut être exposé sur Internet dont l’exploitation sexuelle et informez-le des façons de se protéger.

·Rappelez-lui de ne jamais divulguer d’informations personnelles sans votre autorisation (nom, adresse, téléphone, etc.).

·Dites-lui de ne jamais accepter de rencontrer un «ami» internaute en personne.

·Encouragez votre enfant à partager ses expériences sur Internet avec vous de la manière dont vous lui parlez de ses autres amis et activités non virtuelles.

·Activez les paramètres de confidentialité les plus élevés pour les systèmes de jeu en ligne, les appareils électroniques et les applications.

·Installez l’ordinateur dans une pièce accessible à toute la famille.

·Exercer une supervision de ses activités internet, entre autres, en présélectionnant vous-même des sites d’intérêt.

·Demandez-lui de vous informer si une personne lui demande de fournir des photos de lui ou de pratiquer des activités de nature sexuelle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.