Publicité
6 août 2019 - 14:00

Un passant qui circulait sur le chemin des Pins aurait remarqué qu’un homme gisait inerte dans un fossé en bordure de la route

Le corps d'un homme de 55 ans retrouvé dans le secteur de Saint-Louis-de-France de

Par Salle des nouvelles

Les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont fait la découverte du corps d'un homme décédé, le vendredi 2 août. Les policiers avaient été dirigés dans le secteur Saint-Louis-de-France. 

Vendredi, vers 10 h 25, un passant qui circulait sur le chemin des Pins aurait remarqué qu’un homme gisait inerte dans un fossé en bordure de la route. Les ambulanciers et les policiers furent contactés. Lorsqu’ils sont arrivés sur place, ils ont tenté des manœuvres de réanimation en vain. L’individu, un homme de 55 ans, était décédé à proximité de son véhicule qui était stationné en bordure de la route. 

Les enquêteurs de la Direction de la police furent dépêchés sur les lieux afin d’éclaircir les causes et les circonstances du décès. À la lumière des observations du corps et des témoignages recueillis, le geste volontaire est la thèse retenue par les policiers pour expliquer le décès. 

Un périmètre de sécurité érigé dès le départ par les policiers, a été levé vers 13 h 10 en début d’après-midi et la circulation a repris normalement. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.