Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Deux nouvelles chaires de recherche voient le jour

Deux millions $ pour deux chaires de recherche à l’UQTR

durée 09h56
22 février 2022

Les professeurs Bruno Pollet et Noémie Carbonneau sont les deux nouveaux titulaires chacun d’une chaire de recherche du Canada. Le soutien financier offert à ces professeurs s’élève à plus de deux millions de dollars, témoignant de leur précieuse contribution dans leurs champs respectifs.

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie du Canada, M. François-Philippe Champagne, était de passage à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) lundi matin pour présenter les nouveaux titulaires des chaires sur la production d’hydrogène grâce aux ultrasons et les facteurs d’influence des comportements alimentaires.

 « C’est pour moi un immense plaisir de rencontrer et soutenir activement des chercheurs de l’UQTR qui contribuent à l’excellence en recherche au Canada. Leurs travaux, qui font rayonner l’UQTR à travers le pays et le reste du monde, aident notre société à mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons et à développer des solutions innovantes pour surmonter les défis actuels et futurs », a souligné le ministre Champagne.

 Le professeur au Département de chimie, biochimie et physique, Bruno G. Pollet s’est vu octroyer la Chaire de recherche du Canada sur la production d’hydrogène vert.

Financée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada d’une somme de 1,4 million $ sur 7 ans, cette chaire profite d’un soutien de plus d’un demi-million de dollars, consenti par la Fondation canadienne pour l’innovation (40 %), le gouvernement du Québec (40 %) et d’autres partenaires (20 %), pour l’acquisition d’équipements de laboratoire.

Les travaux qui seront menés visent à utiliser les ultrasons pour améliorer la production d’hydrogène à partir de l’électrolyse de l’eau. De nouveaux matériaux et systèmes seront développés pour créer des électrolyseurs plus performants, pouvant même extraire de l’hydrogène — et d’autres produits d’intérêt — des eaux usées, tout en décontaminant ces dernières.

Les effets des ultrasons de puissance sur la production d’hydrogène n’ont pas été très étudiés et la technologie est difficilement applicable dans l’industrie.

« Notre chaire de recherche sera l’une des rares au monde consacré à la production d’hydrogène vert. Elle deviendra la première infrastructure de pointe au Canada dédiée à l’amélioration de cette production. Nous ferons profiter l’industrie de nos résultats, ce qui ouvrira de nouveaux marchés et contribuera à la création d’emplois. Nous formerons aussi la prochaine génération de scientifiques et de professionnels dans les domaines de l’énergie verte et de la sonoélectrochimie. De plus, nous favoriserons la préservation de notre planète en améliorant le traitement des eaux usées et la valorisation des déchets », a expliqué le professeur Pollet.

Comportements alimentaires

Quelles sont les stratégies gagnantes pour que deux partenaires vivant sous le même toit puissent conjuguer leurs motivations et habitudes en lien avec l’alimentation ? Qu’en est-il de l’influence parentale dans nos propres comportements alimentaires ? Voilà autant de questions qui fascinent Noémie Carbonneau, nouvelle titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les déterminants psychologiques et sociaux des comportements alimentaires.

 Au cours des cinq prochaines années, la professeure au Département de psychologie profitera d’un soutien financier de 600 000 $ de la part du gouvernement canadien pour mener à bien les travaux de sa chaire. Elle étudiera les facteurs d’influence des comportements alimentaires dans le but d’identifier des actions efficaces dans la promotion de saines habitudes auprès de la population.

« Manger est un acte profondément social et fortement influencé par le contexte dans lequel il se déploie. Or, une importante lacune des recherches dans le domaine du comportement alimentaire provient du fait qu’elles considèrent généralement peu l’environnement social dans lequel ce comportement s’inscrit. Les travaux de la chaire tiennent compte des caractéristiques de l’environnement social proximal, notamment les comportements des parents et des conjoints. Cela permet de mieux saisir comment le contexte social affecte différentes facettes des habitudes alimentaires telles que la motivation à manger sainement, l’alimentation intuitive et la qualité des apports alimentaires », a expliqué Noémie Carbonneau.

 Le programme de la professeure Carbonneau comprend trois axes de recherche. Le premier axe vise à examiner les associations entre les caractéristiques psychologiques et les comportements alimentaires de partenaires amoureux en récente cohabitation. L’axe 2 vise à départager l’influence respective des caractéristiques de l’environnement familial pendant l’enfance et du couple dans la prédiction des comportements alimentaires des adultes. Enfin, le troisième axe permettra d’examiner la relation entre les pratiques alimentaires des parents et les comportements alimentaires de leur enfant.  

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 juin 2022

Une importance subvention pour la professeure Shari Forbes

Pour améliorer l’évaluation du temps écoulé depuis la mort lors de la découverte de restes humains, la professeure Shari Forbes obtient une importante subvention du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada. Chaque année, des dizaines de milliers de personnes sont portées disparues au Canada. Lorsque les restes de ...

16 juin 2022

Québec va limiter la hausse de la taxe scolaire en 2022

La hausse anticipée de la taxe scolaire ne dépassera pas 3 %, en moyenne, cette année, entraînant un impact somme toute assez marginal dans le portefeuille des contribuables. Pour aider les contribuables à composer avec une inflation importante, le gouvernement Legault a choisi de fixer un plafond à la hausse «trop élevée» du compte de taxes ...

11 juin 2022

Un Gala Reconnaissance honore des élèves et des étudiants de la Mauricie

La Table régionale de l’éducation de la Mauricie (TREM) tenait hier soir pour la toute première fois son grand Gala Reconnaissance, un événement régional ayant pour objectif de reconnaître l’importance des efforts et de la persévérance pour la réussite éducative. L’événement, qui clôturait les 20 ans de la TREM, a mis en lumière 20 ...