Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une foule d'activités pour tous les âges

Coup d’envoi pour les Journées de la persévérance scolaire en Mauricie

durée 09h46
14 février 2022

La Table régionale de l’éducation de la Mauricie (TREM) s’active pour que les Journées de la persévérance scolaire puissent se vivre dans tous les milieux grâce à une foule d’activités préparées pour l’occasion.

Après le dévoilement des résultats d’une enquête sur la santé psychologique des jeunes de 12 à 25 ans, les JPS2022 tombent à point pour souligner l’importance de poser des gestes pour favoriser la persévérance scolaire de nos jeunes et leur réussite.

Les Journées de la persévérance scolaire 2022 coïncident avec le dévoilement des résultats d’une enquête menée par la Dre Mélissa Généreux de l’Université de Sherbrooke à laquelle près de 4000 jeunes de la Mauricie ont pris part.

Cette enquête révèle entre autres que beaucoup de jeunes trouvent que la pandémie a surtout nui à leur santé physique et mentale de même qu’à leur motivation et leurs apprentissages scolaires. L’enquête révèle aussi que l’attrait pour l’école est en baisse depuis janvier 2021, autant dans les écoles publiques que privées et autant chez les garçons que chez les filles. Les résultats de cette enquête démontrent l’importance d’agir auprès de nos jeunes, de les soutenir dans leur parcours scolaire et de favoriser leur persévérance, souligne la TREM.

« Comme société, nous avons une responsabilité envers nos jeunes. Notre rôle est de les accompagner et de les soutenir dans leur parcours, qu’il soit scolaire, professionnel ou personnel. À la TREM nous savons que les gestes que nous posons, dès la petite enfance, ont un impact sur le développement de la persévérance, une qualité essentielle à la réussite éducative. Ces deux dernières années ont été éprouvantes pour nos jeunes et nous devons collectivement les aider à traverser cette période difficile. Les Journées de la persévérance scolaire sont une belle occasion pour démontrer que nous avons à cœur leur réussite, mais également pour remercier toutes celles et tous ceux qui donnent un sens à leur parcours, » affirme Mélanie Chandonnet, directrice générale à la TREM.

Deuxième son de cloche

Un sondage réalisé par Léger pour le Réseau québécois pour la réussite éducative (RQRE) lors des Journées de la persévérance scolaire 2022 vient confirmer l’impact réel que les gestes du cercle proche ou élargi peuvent avoir sur la persévérance scolaire des jeunes.

Lorsqu’interrogés sur les facteurs de leur motivation, 89 % des répondants ont mentionné être entourés d’au moins une personne exerçant une influence positive sur leur parcours scolaire avec plus de la moitié de ces répondants (57 %) qui ont cité un parent ; 37 % un enseignant ; 33 % leur cercle d’amis et 29 % un adulte de leur cercle familial autre que leurs parents.

On ne peut passer sous silence le 11 % restant qui affirme ne pas avoir d’influence positive de la part de son entourage sur leur cheminement scolaire, une donnée qui demeure encore trop élevée.

Selon les résultats du sondage Léger, près d’un jeune sur trois (32 %) a songé à quitter les bancs de l’école face à l’ampleur de la crise sanitaire et 47 % ont affirmé que la pandémie a eu un impact négatif sur leur perception de l’avenir.

Par contre, une forte majorité d’entre eux ont tout de même affirmé entrevoir leur futur avec optimisme, une donnée qui démontre l’importance de continuer à sensibiliser la population sur l’enjeu de la persévérance scolaire. Le thème de la campagne nationale « Merci d’être porteur de sens » rappelle d’ailleurs que les gestes que nous posons, les conseils que nous donnons et les initiatives qui sont mises en place tout au long de l’année permettent de donner un sens au parcours scolaire des jeunes.

Programmation variée

Des activités auront lieu dans tous les milieux, de la petite enfance à l’âge adulte. Cette programmation permettra à toutes celles et tous ceux qui le veulent de faire vivre les Journées de la persévérance scolaire en utilisant le matériel disponible. Une trousse regroupant tous les outils et activités est également accessible sur le site web de la TREM.

Activités phares pour chaque clientèle :

• Petite enfance : le livre « Essaie encore, Aladin ! » et des fiches d’activités

• Primaire : un concours de dessin et trois histoires de persévérance incluant des capsules de lecture

• Secondaire : tournée de conférences de Samuel Larochelle

• Collégial et universitaire : Conférence exclusive de Farah Alibay

• Formation professionnelle et formation générale des adultes : tournée de conférences de Jenny Salgado

• Milieu communautaire : des boîtes à surprise pour animer les milieux

Une activité spéciale

Laurent Duvernay-Tardif, le porte-parole officiel des Journées de la persévérance scolaire, invite tous les jeunes du Québec, de 11 à 17 ans à se joindre à lui lors d’un rendez-vous virtuel exclusif. Deux moments ont été réservés, soit le mercredi 16 février de 13 h à 14 h pour les 11 à 14 ans et de 14 h 15 à 15 h pour les 15 à 17 ans. Laurent sera en compagnie de plusieurs personnalités publiques afin de faire vivre un moment inspirant à tous ces jeunes.

Des rubans verts et blancs comme symbole de persévérance, des affiches et des distributeurs de notes autocollantes ont également été distribués dans des centaines d’établissements scolaires et communautaires à travers la région de la Mauricie.

Première activité grand public

Le vendredi 11 février, à l’aube des Journées de la persévérance scolaire, une première activité grand public : la Roue de la persévérance a eu lieu à trois endroits différents en Mauricie. Réalisée en collaboration avec les Carrefours jeunesse-emploi de la région, cette activité avait pour but d’inviter les gens à poser un geste pour encourager la persévérance scolaire d’un jeune de leur entourage.

Plus d’une centaine de personnes, parents, grands-parents et amis, ont reçu une mission à réaliser pendant la semaine des Journées de la persévérance scolaire en tournant la roue.

Les roues utilisées lors de l’activité ont la particularité d’avoir été entièrement fabriquées par quinze élèves de l’école-usine Design Alternatif reliée aux Voies alternatives de l’école secondaire Chavigny.

Pour la TREM, le fait que ce soient des jeunes qui ont vécu un parcours scolaire plus difficile qui conçoivent les roues donne encore plus de sens à l’activité. Le professeur des élèves a d’ailleurs confié que ce sont des petits projets comme ceux-là qui font grandir les jeunes.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 juin 2022

Une importance subvention pour la professeure Shari Forbes

Pour améliorer l’évaluation du temps écoulé depuis la mort lors de la découverte de restes humains, la professeure Shari Forbes obtient une importante subvention du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada. Chaque année, des dizaines de milliers de personnes sont portées disparues au Canada. Lorsque les restes de ...

16 juin 2022

Québec va limiter la hausse de la taxe scolaire en 2022

La hausse anticipée de la taxe scolaire ne dépassera pas 3 %, en moyenne, cette année, entraînant un impact somme toute assez marginal dans le portefeuille des contribuables. Pour aider les contribuables à composer avec une inflation importante, le gouvernement Legault a choisi de fixer un plafond à la hausse «trop élevée» du compte de taxes ...

11 juin 2022

Un Gala Reconnaissance honore des élèves et des étudiants de la Mauricie

La Table régionale de l’éducation de la Mauricie (TREM) tenait hier soir pour la toute première fois son grand Gala Reconnaissance, un événement régional ayant pour objectif de reconnaître l’importance des efforts et de la persévérance pour la réussite éducative. L’événement, qui clôturait les 20 ans de la TREM, a mis en lumière 20 ...