X
Rechercher
Publicité

L’UQTR a reçu dernièrement un financement de 90 000 $

Troubles alimentaires : un appui supplémentaire pour le groupe de recherche Loricorps

durée 11h29
14 décembre 2021
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Alors que la notoriété du groupe de recherche Loricorps ne cesse de croître pour son expertise en matière des troubles des conduites alimentaires, voilà que ses développements numériques suscitent un intérêt scientifique et social.

Le groupe de recherche de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a reçu dernièrement un financement de 90 000$ de la firme pharmaceutique Takeda Canada, via la Fondation de l’UQTR, afin de soutenir son approche transdisciplinaire en eSanté.

La somme permettra au Loricorps, sous la responsabilité de la professeure Johana Monthuy-Blanc, de propulser son approche ePROS-A via le programme préventif SILENCE 1.0 et le programme clinique eLoriCorps.

Cette nouvelle façon de concevoir la santé mentale est éprouvée depuis cinq ans au Loricorps et permet d’outiller la population quant aux perceptions, aux relations, aux occupations et aux sensations relatives aux attitudes et aux comportements alimentaires, en se basant sur différents types de développements numériques, dont des capsules vidéo et plateformes de médias sociaux.

Cette aide financière vient s’ajouter à une subvention partenariat de près de 200 000$ reçue plus tôt cette année de la part du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et un soutien de 60 000$ issu des bourses MITACS afin de développer la compétence numérique du Loricorps en santé mentale.

Pionniers du numérique en santé mentale

L’intégration d’outils numériques pour favoriser la recherche, l’intervention, la formation et la sensibilisation aux troubles des conduites alimentaires remonte aux balbutiements du Loricorps il y a 10 ans maintenant.

La création en réalité virtuelle de l’échelle immersive de continuum des corps eLoriCorps-IBRS (finaliste au concours CRSH, J’ai une histoire à raconter avec la vidéo du Magasin des corps) ou encore en application mobile de l’IDP-Intervenant de Poche sont que quelques exemples qui démontrent l’aspect novateur de ce groupe de recherche en eÉducation à la Santé et en eSanté.

« Notre approche transdisciplinaire a toujours favorisé l’intégration de l’expertise numérique au sein de l’équipe, devenue aujourd’hui une des caractéristiques distinctives du Loricorps. Cette expertise nous permet de faire avancer la recherche à la fois en eÉducation à la Santé et en eSanté pour favoriser l’accès au mieux-être et à la santé pour tous. Nous sommes ravies que des organisations comme Takeda Canada investissent et croient en notre mission et en nos valeurs pour que nous puissions jouer un rôle encore plus important dans cette lutte contre les troubles alimentaires », explique la professeure et responsable du Loricorps, Johana Monthuy-Blanc.

Situation préoccupante

La situation des troubles alimentaires est préoccupante, alors qu’un individu décède toutes les 52 minutes de complications relatives aux TCA et à l’obésité.

Le contexte de pandémie mondiale de COVID-19 a généré une hausse des cas d’hospitalisation et de la diversité des cas, comme illustré ci-dessous suite à une étude du Loricorps.

• 86% des individus reconnaissent les effets de l’ennui/isolement sur leurs habitudes alimentaires

• 50% des individus ont affirmé avoir pris du poids

• 70 % des individus ont présenté des préoccupations alimentaires et corporelles plus élevées qu’habituellement

Rappelons que le mandat du groupe de recherche Loricorps de l’UQTR est de développer le dépistage, la prévention et le traitement des troubles des conduites alimentaires (TCA) tant au niveau régional, national qu'international en alliant recherche novatrice et intervention en milieu de pratique selon une approche transdisciplinaire et intersectorielle qui intègre l’expertise diversifiée de ses chercheurs provenant de plusieurs secteurs, dont les sciences de l’éducation, les mathématiques, l’informatique, l’ergothérapie, les sciences infirmières, la chiropratique, la psychologie, et les sciences de l’activité physique.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 mai 2022

Inauguration de la cour verte pour une école en santé

Le comité environnement des élèves de l’école secondaire des Pionniers a inauguré sa nouvelle cour verte, L’Uni Vert. « Avec sa volonté d’embellir, de verdir et de créer un endroit rassembleur, le comité travaille sur ce projet depuis l’année scolaire 2017-2018 », précise le communiqué de l’école. Les élèves et l’équipe-école ...

9 mai 2022

Trois nouveaux docteur honoris causa à l'UQTR

Trois personnes d’exception recevront un prestigieux doctorat honoris causa de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) afin de souligner leurs parcours personnel et professionnel des plus inspirants. Les remises se feront lors des prochaines cérémonies de collation des grades, prévues les 8 et 9 juin à l’Amphithéâtre Cogeco alors ...

6 mai 2022

La fondation du Cégep de Trois-Rivières remet 14 700 $ en bourses

Lors du Gala Eurêka, jeudi soir, la Fondation du Cégep de Trois-Rivières a remis plus de 14 700 $ en bourses. Ce gala  vise la reconnaissance des efforts et du dépassement de la communauté étudiante du collège dans la dernière année, que ça soit par leur dossier académique, leur détermination, leur persévérance et leur engagement, ...