Publicité

1 décembre 2021 - 15:00

Pour son parcours inspirant

L’UQTR remet un doctorat honorifique à Maryse Lassonde

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a remis hier un doctorat honorifique à Maryse Lassonde, en hommage à son parcours professionnel et personnel hautement inspirant.

Détentrice d’un doctorat en neuropsychologie de l’Université Stanford, Maryse Lassonde a été professeure à l’UQTR (1977-1988) et à l’Université de Montréal (1988-2012).

Son parcours prolifique et l’importance de sa contribution scientifique aux troubles cognitifs associés à l’épilepsie infantile et aux effets des commotions cérébrales dans le sport ont contribué à provoquer une prise de conscience sur les dangers des traumatismes sportifs.

Titulaire, de 2001 à 2013, de la Chaire de recherche du Canada en neuropsychologie développementale, cette scientifique de très fort calibre a reçu de nombreux prix et distinctions en reconnaissance de son parcours exceptionnel et de ses contributions marquantes à la société.

Maryse Lassonde est présentement présidente du Conseil supérieur de l’éducation du Québec, où elle œuvre notamment à intensifier les efforts collectifs pour favoriser l’inclusion scolaire, l’égalité des chances et la participation des femmes en sciences.

C’est animée de cet idéal qu’elle a également assumé la direction du volet Nature et technologies des Fonds de recherche du Québec.

Un modèle pour les jeunes femmes

Son parcours exceptionnel fournit aux jeunes femmes un modèle d’accomplissement inspirant pour les inviter à leur tour à s’engager avec confiance dans la voie des études ou d’une carrière en sciences.

« C’est avec énormément de fierté que nous soulignons la réussite de cette femme exceptionnelle, dont le cheminement professionnel, l’engagement et la persévérance sauront inspirer nos étudiants dans la poursuite de leurs études ou le début de leur carrière. Ce que cette femme laisse en héritage dans son domaine et pour la place des femmes en sciences justifie les plus grands honneurs et témoignages d’appréciation que nous pouvons lui rendre », souligne le recteur Christian Blanchette.

Le doctorat honorifique est une distinction attribuée à une personne extérieure à l’Université, d’une grande renommée, qui s’avère hautement représentative des valeurs éducatives de l’établissement, et qui se signale par son apport scientifique, social, culturel, artistique ou humanitaire exceptionnel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.